shadow
shadow

Avis & conseils : îles de Kerkennah kerkenniens le blog

Suite à un échange mail avec une internaute (Amel) de Kerkenniens.com je me suis dit qu’il serait intéressant de réaliser un article en répondant aux questions qu’on m’a posées. Il est vrai que les réponses seront davantage orientées par mon expérience et par mon vécu… Cependant, cette lecture subjective, certes, vous donnera la possibilité de partager et de mieux comprendre mon ressenti sur les Îles kerkennah. J’espère que vous l’apprécierez et dans le cas contraire je serai ravi de partager sur ce que vous n’avez pas aimer.

 

Quels sont les bons côtés de l’île Kerkennah et de ses habitants?

Il existe plusieurs bons côtés des îles Kerkennah, la vie n’est pas vraiment la même et surtout l’air qu’on respire et semble-t-il plus agréable et plus pur.. Participez à la vie d’un village et surtout faire vivre si possible plusieurs commerçants permet de conserver un équilibre il ne faut pas rendre exclusif un geste et faire en sorte de partager avec autrui. Si on sait être ouvert vers les autres les kerkenniens sans exception viendront discuter avec vous et vous parler de la vision qu’ils ont de leurs îles. Les avis dans ce cas seront différents selon les personnes et leurs vécus. La vie à Kerkennah est rythmée par les saisons et les habitants sont dépendants du temps et de ce que la nature peut leur apporter…

 

Quels sont les aspects négatifs des îles Kerkennah et susceptibles d’être améliorés par tout un chacun ?

Il faudra différencier entre la période estivale et la vie le reste de l’année. Dans la majorité des cas, la vie s’oriente et se base sur le seul rattachement au continent avec les va- et-vient des bateaux (El loud). Il existe plusieurs associations qui militent pour la sauvegarde des îles de Kerkennah. Mais aussi l’entraide des insulaires reste importante et tout à fait normale d’un point de vue communautaire.

 

Combien il y a-t-il d’habitants sur les îles de Kerkennah ?

Les archipels de Kerkennah ont une population de 14 400 habitants (estimation de l’INS (l’Institut national de la Statistique) en 2004) répartis entre une douzaine de villages (Sidi-Fredj, Mellita, Ouled Yaneg, Ouled Kacem, Ouled Bou Ali, Remla (Erramla), El Kantara, Kellabine, El Abbassia, Ech Chergui (Chergui), Ennajet ou Najet, Kraten, El Attaya, Sidi Fredj) on peut considérer qu’il y a 90 habitants par mètre carré…

Il faut savoir que cette population double pendant la période estivale. De ce fait, les denrées alimentaires deviennent plus difficile à trouver. Il faut faire la queue pour acheter son pain…Il arrive que certaines années, comme l’année dernière, et cette année où le Ramadan tombe pendant la période estivale, les commerçants kerkenniens sont obligés de rationner les denrées, car la frénésie d’achat est présente et engendre des ruptures sur toute l’île de kerkennah… Je vous conseille donc d’y aller en moyenne saison, (avril, mai) où la température est plus douce, mais tout aussi agréable…

 

Pourquoi lit-on des articles qui parlent d’une île de Kerkennah bio, avec un avenir radieux ?

La particularité des îles de Kerkennah est le fait d’avoir un phénomène de marée qui procure une eau chaude et riche oligoéléments qui pour le moment reste inexploitée. Certes, des projets de thalasso ont été initiés, mais jamais finalisés, car les Kerkenniens sont avant tout soucieux de préserver leur île d’un tourisme de masse qui conduirait au risque de voir cette île perdre son âme et son coté encore sauvage…

 

Pourquoi lit-on des articles qui décrivent une île de Kerkennah dont on ne peut rien tirer, du fait de son climat, son sol, et de son éloignement de la terre ferme ?

Vrai et Faux, des projets de rattachement à la « terre ferme » via un pont ont déjà été proposés, mais le risque si ce projet venait à aboutir serait de dénaturer l’île et de l’exposer à une sur-population.. Je me souviens qu’il y a quelques années la traversée en bateau entre Sfax et Sidi Fredj était gratuite pour toute personne circulant à pied ; ceci a conduit inévitablement à ce qu’un nombre de piétons viennent séjourner sur les îles le temps d’une journée ou d’un week-end… laissant derrière eux un amoncellement de déchets non recyclables…autant dire que les abords des plages étaient bien souvent dans un état de « poubelle » à l’état pur… Les mentalités ne sont pas encore prêtes pour penser à protéger la nature ….Beaucoup imaginent que ce qu’on jette à la mer disparaît… Bien au contraire, beaucoup de ces déchets non recyclables détruisent la faune marine. Ainsi, on a pu constater que les tortues de mer confondent les sacs plastiques avec des méduses et meurent étouffées. Pire encore, les dauphins peuvent mourir étouffés. Un sac plastique peut mettre jusqu’à quatre cents ans à se dégrader dans la nature.
Je ne parle pas de la pêche intensive ou encore de la pêche à la dynamite qui persiste et qui détruit les fonds marins…L’équilibre des îles Kerkennah reste fragile et l’éducation collective à la préservation de la nature devient une nécessité pour la sauvegarde de son patrimoine.

De plus nos ancêtres, respectaient la nature et construisez des puits qui leurs permettaient d’irriguer leurs terres et leurs plantations. Aujourd’hui peu de jeunes perpétuent cette tradition et beaucoup de puits sont à l’abandon ou détruits. L’eau de pluie doit être entretenue et contrôlée. Je me souviens d’une eau du puits que j’allais chercher quand j’étais petit et que nous nous servions pour nous laver, cuisiner, nettoyer, etc. la modernité fus l’arrivée d’un robinet dans une seule pièce de la maison, mais aussi la fin de l’entretien du puits familial…

 

Pourquoi tant d’avis mitigés et parfois si différents? Certains aiment Kerkennah et d’autres absolument pas?

Le fait d’aimer ou pas un endroit dépend principalement de comment on perçoit cet endroit. Les îles de Kerkennah me replongent en enfance …c’est un endroit que je chéris tout particulièrement car il me permet de me ressourcer vraiment et de recharger les batteries pour une année supplémentaire.. croyance ou pas le fait de me baigner dans cet eau chaude et riche en oligoéléments me permet de passer un hiver sans trop de soucis de santé… (ceci reste relatif et purement impalpable)

Conclusion sur : Avis & conseils : îles de Kerkennah

Si vous vous rendez dans les îles Kerkennah avec des idées préconçues vous risquez fortement d’être déçu. Je vous invite fortement à découvrir l’île de Kerkennah en oubliant vos a priori. Ne cherchez pas non plus des Hôtels 5 étoiles il n’y en a pas et arrêter de vouloir retrouver le confort de votre maison… Dans ce cas, restez chez vous ! Essayez au contraire de vivre au rythme des marées et même si cela vous embête, car vous ne venez que pour 2 ou 3 jours il sera plus bénéfique de profiter du temps et de ce qui vous entoure que de jouer aux « consommateurs » et vouloir tout visiter en deux jours… Vous le ferez, car la géographie vous le permettra, mais vous ne profiterez pas des vrais moments de communion avec la nature tel que d’assister à un lever ou un coucher de soleil en toute simplicité… Prenez le temps de regarder au lieu de mitrailler avec votre appareil photo sans réaliser ce que vous êtes en train de photographier…

Comments

  1. isa    

    Bonjour Mehdi ,j’ai lu ton texte et j’adore!!!Très explicite
    Mais aussi pour moi très implicite
    Je pense tout à fait comme toi
    Même si je ne connais pas cet endroit
    Qu’il faut le garder comme autrefois
    Ne pas le polluer,ne pas le dénaturer
    Pour en conserver la richesse et la beauté
    J’aime beaucoup ce côté sincère
    Qui à travers ce texte se libère
    Tu ne prétends pas que sera
    Un lieu de grand choix
    Mais quelque chose qui ressourcera
    Et cela n’a pas de prix ici bas
    Quant à la conclusion
    ce n’est peut-être pas la meilleure version
    Pour attirer les touristes à profusion
    Mais au moins les gens qui y viendront
    Très fortement te ressemblerons
    Et forcément sans hésitation le respecterons
    Car il seront probablement déjà
    Que c’est une source de joie, d’aller là-bas
    Et non la visite d’un lieu d’apparat
    Alors tu as eu raison d’être authentique
    Dans cet écrit bien sympathique
    Qui permettra d’éloigner les vilains moustiques
    Qui voudraient abimer cet endroit magnifique
    ISA.B♥

    Voilà Medhi,ce texte a été une vraie source d’inspiration pour moi
    Et je t’ai retransmis tout ça
    À travers ce texte que j’ai écrit pour toi.

    1. Mehdi    

      Bonjour Isa,

      Merci de tout cœur pour ses rimes en vers qui adoucissent mon texte et lui donnent une âme.
      En tous les cas, une chose importante je ne suis pas un tour opérateur qui fait la promotion des îles de kerkennah. Juste un kerkennien qui présente les îles de kerkennah à ça façon… un angle de vie tout à fait différent de ce qu’on peut trouver sur la toile 🙂
      Mehdi

  2. Amel    

    Bonjour Mehdi,
    Juste un petit mot avant de me lancer dans mon travail, vue que que je suis au bureau et que j’ai encore quelques minutes devant moi.

    En fait, votre link, c’est déjà fait J! . Ce matin vers les 6:00 am, j’ai eu envie d’aller me replonger sur votre blog et j’ai ete surprise de voir que vous avez repondu en grande majorite a mes questions. Cela m’a fait vraiment plaisir, d’autant plus qu’une certaine personne y a participer de facon assez litteraire, bravo!.
    Et bien que retissante sur une ou deux de vos reponses, et oui!!!! J’ai trouve le tout tres bon a savoir et/ou a decouvrir.

    Et puis je me suis lancee ensuite dans quelques unes de vos videos, huuummmm! Certaines sont tres bonnes ( la marree j’ai adore, mais un peu trop courte) d’autres un peu plus politiques et que j’ai trouvee ………tout de meme assez………………… interressantes! Ha, ha……! J’ai appris un peu plus sur quelques tuniso-tunisiens. Je m’y remet ce soir car je n’ai pas tout vu.
    J’ai quand meme mis un point d’honneur a revoir toutes vos photos, et par categorie.
    Et j’aimerais vous dire: Ah! si le fond de votre blog etait un peu plus clair, et certaines de vos photos un peu plus larges et plus nettes J!!! J’ai aime vos 2 oiseaux dans le ciel, le groupe de poissons (magnifiques couleurs) les uns sur les autres (en fait je suis ‘une jahla’(oh le vilain mot!) en matiere de noms de poissons!), et votre calamar sur le sable, et votre etoile de mer…… Je vais peu etre m’en inspirer pour vous faire une petite surprise, dans quelques semaines. D’ailleurs, faune et flore, je m’engage a en apprendre un peu plus pour vous aider a encore mieux les faire connaitre. Un de mes projets personnels pour aider Kerkennah, et dont, comme promis, je vous donnerais la liste.
    Et puis, j’ai du me forcer a quitter mon laptop!

    ……. Bon, je m’arrete a present…….
    Non encore un mot: certains endroit du site sont ecrit en ‘font’ blanche, sur fond legerement clair, et donc difficile a lire…….

    Et je vous dis vraiment a present: Take care et a bientot.
    Amel

    1. Mehdi    

      Bonjour Amel,

      Merci pour votre commentaire, je voulais juste vous informer que sur kerkenniens.com il n’y a pour l’instant qu’une seule vidéo de kerkennah. Il s’agit en effet de “vidéo du phénomène de la marre de kerkennah (Tunisie) : http://www.youtube.com/watch?v=jwTA3k_QxuM “.
      Les autres vidéos ne sont pas de moi… J’attends avec plaisir votre texte…
      Mehdi

  3. NAC eye drops    

    C’est de loin le meilleur site que j’ai trouvé sur les îles Kerkennah. Il est bien aménagé et agréable à l’oeil. Je reviens à votre île en Septembre 2012 pour 25 jours et un peu d’attente ne peux pas. Je suis tombé en amour avec l’île en 2011 et a passé 14 jours là-bas et ne voulait pas rentrer à la maison. Ces gens sympathiques et une telle belle île.

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonjour Cécilia,

      Merci d’avoir pris le temps d’ajouter un commentaire sur Kerkenniens. N’hésitez pas à m’envoyer vos photos sur Kerkena (Kerkennah)…

      Cordialement,

  4. Lolo    

    Merci pour ce texte si lucide qui m’a permis de comprendre et découvrir ces îles que je ne connais pas! J’espère un jour venir goûter à la tranquillité et au paysages de Kerkennah.

    J’ai connu en France
    Kamel
    Kerkennien adorable, souriant, tout comme votre description des habitants de cette île !

    Il a du retourner dans son pays, à mon grand regret, et j’espère qu’un jour il pourra me faire découvrir son havre de paix.

    Merci pour votre attention, tout de bon.

    Lolo

    1. Mehdi Kachouri    

      Merci Lolo pour votre commentaire, en tous les cas il faudra prendre le temps de venir à kerkennah 😉

  5. Leila Ayoub    

    It’s my pleasure:)) Thank you for your interest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *