shadow
shadow
Chantal L. revient de Kerkennah et nous tenons à partager avec le plus grand nombre son cri du cœur, son cri d’alarme qui fait écho à ceux de Kerkenniens.com . De retour de son séjour à Kerkennah, Chantal a vivement réagi à nos articles Kerkennah ne meurs pas… Sa colère raisonne et nous ne pouvons que la porter avec force car elle dépeint une triste réalité qui doit alerter chaque citoyen et chaque politicien responsables.
Nous vous invitons à exprimer vos réactions ici ou sur le forum. Bonne lecture à toutes et tous !

Je rentre de Tunisie et ….

Je rentre de Tunisie où j’ai passé une semaine aux Kerkennah et quel bonheur lorsque j’ai pris le bac afin de rejoindre le continent pour prendre la route vers Tunis et son aéroport où m’attendait une puanteur infernale sur les berges du lac. Quelle belle image d’un pays sur le déclin.
Je m’attendais à découvrir une île paradisiaque d’après ce que j’avais lu sur différents sites, elle a dû l’être il y a très longtemps mais lorsque j’ai visité l’île le lendemain de mon arrivée, j’ai trouvé une poubelle à ciel ouvert et si l’on s’écarte de l’unique route asphaltée, ce n’ est plus une poubelle mais une immense décharge avec montagnes de déchets fumants à perte de vue et le petit port près de Mellita vous fait fuir car le coucher de soleil a beau être splendide, rien ne peut empêcher les odeurs pestilentielles de vous ‘titiller’ les narines ou pire, de vous faire vomir, et j’ai vu des enfants se baigner dans la merde de Mellita, où je doute que les eaux soient épurées.

Quelle déception !!

Quelle déception !! Si je n’avais pas réservé mon hôtel, j’aurais pris mes jambes à mon cou. Mon mari a même passé une demi journée à ramasser les déchets à Sidhi Fonkhal, ce n’est pourtant pas bien difficile, il suffit que chacun y mette du sien.
Vous semblez rendre le tourisme responsable de cette dégradation, or je n’ai pas rencontré un seul touriste. Il y a bien des Tunisiens de retour en famille ou des gens de Sfax et environs mais les cinq ou six petits hôtels que recense l’île ne vont pas mettre à mal une nature que pollue presque exclusivement la population tunisienne!!! Cette zone touristique est quasiment la seule à avoir échappé au massacre!!
Donnez des cours de citoyenneté et d’écologie aux enfants, mais n’attendez pas qu’ils soient grands, il sera trop tard. Secouez les politiciens, construisez des stations d’épuration, gérez les déchets et commencez par interdire les sacs en plastique à usage unique qui sont un désastre pour l’ environnement et qui perturbent l’écosystème marin. C’est bien plus sympathique de prendre un ‘couffin’ pour aller faire ses courses et c’est tellement facile de ramener chez soi les déchets peau douce et autres bouteilles d’alcool et canettes de Celtia.
Je rentre de Tunisie et je ne veux pas être plus catholique que le Pape mais je me dis qu’il y a dans ce pays un énorme travail d’éducation à la propreté à mettre sur pied!!!
Désolée, amis Kerkenniens qui voulez sauver votre île, mais je rentre dégoûtée de mon voyage et je vais le faire savoir à tous ceux qui souhaitent partir là-bas.

Ps: dans le précédent commentaire, vous parlez d’une volonté politique locale, je pense qu’il FAUT une REELLE volonté politique sur le plan national pour rendre à nouveau ce pays attractif.

Petits morceaux choisis de la face obscure de Kerkennah

Avez-vous remarqué l’anomalie ?

Changement des bornes de Kerkennah BaladiaQuand la Baladia change une borne du réseau routier à Kerkennah, l’ancienne borne reste sur le bas coté…

Pour appuyer le coup de gueule de Chantal, nous avons pioché dans la photothèque de Kerkenniens.com dans laquelle malheureusement, un nombre considérable de photos témoigne du désastre dont Chantal se fait le témoin ici… Nous la remercions de son message sur son ressenti et sa déception après son séjour à Kerkennah. La question se pose encore et toujours : Quel est le devenir de Kerkennah ? Destination touristique ou black liste ? Et alors à qui profite la situation actuelle ?

Comments

  1. Weg    

    Chantal a raison je partage sa colère !!
    Certaines vérités ne se veulent pas consolantes … Dure réalité….
    Et comme disait un ancien Président, “les actions décisives se prennent en regardant l’obstacle en face”… A bon entendeur….

    1. Mehdi Kachouri    

      Weg, tu as raison, mais pour cela il faut des hommes de poigne et pas des serpillères…

    1. Mehdi Kachouri    

      Oui Ibrahim une grande tristesse qui se propage comme un feu de forêt ….

  2. Assia    

    Certaines îles imposent aux vacanciers de repartir avec leurs ordures pourquoi ne pas adapter un système identique? Ou tout au moins pour les vacanciers de courtes durées, ceux qui viennent pour la journée, le week-end? Il faut absolument trouver une solution, les Kerkenniens seuls n’y arriveront pas, c’est à ceux qui arrivent de l’extérieur ( pour visiter leur famille ou ceux qui viennent en vacances) de prendre leur responsabilité devant cet environnement fragile des îles.

    1. Mehdi Kachouri    

      Assia, lorsque je prends le bateau et que je vois enfants parents ou grands parents, tous âges indifféremment, jeter bouteilles d’eau, paquets de cigarettes, briquets vides, sacs plastiques et autres objets encombrants, dans les eaux bleues de méditerranée lors de la traversée pour Kerkennah, je me dis que la république est bien impuissante face à ces comportements. Et dans mes grands moments de profonde colère je me dis que seule une dictature pourrait faire évoluer les comportements de ces sois-disant “citoyens” qui n’en ont aujourd’hui que le nom.

  3. Andrée    

    Les vacanciers pensent que Kerk est un dépôt d’ordures ils jettent toutes leurs ordures n’importe où. C’est honteux vivement que tous ces gens là dégagent et que notre île redevienne propre et calme.

    1. Mehdi Kachouri    

      Andrée, comme vous avez raison ces vacanciers ne méritent pas de venir à Kerkennah car quel vacancier censé irait en vacances dans un dépôt d’ordures…

    1. Mehdi Kachouri    

      Souad, pour transformer le dégout en action, il est nécessaire que chacun prenne ses responsabilités en main !

  4. liantilles    

    Bonjour. ..
    Je partage hélas votre sentiment Chantal. ..J’aime tellement Kerkennah que je suis tellement attristée de voir sa situation. ..L’année dernière m’y étant rendue j’ai affreusement constaté cette pollution. ..dont l’individu est responsable. ..dont nous sommes tous responsables. …Déjà l’année dernière alors qu’une petite fête foraine s’était installée. ..avec jeux et gourmandises. ..j’ai était sidérée de voir qu’il n’y avait pas de poubelles pour jeter bâton de barbapapa….alors oui l’individu est responsable. ..mais les services municipaux ou même cette entreprise privée de fête foraine ne devaient t’ils pas anticiper ou réagir par la suite….évidemment ce n’est qu’un petit exemple. …
    Il est évident que l’éducation passe par là. ..mais j’ai aussi vu des campagnes de propreté menées sur l’île par les enfants. …
    Mais la dégradation est aussi nationale et cela ne donne pas envie. …
    C’est la première fois que je n’avais pas envie de venir et ai choisi une autre destination. ….mais Kerkennah est si précieuse qu’il faut à tout prix la préserver. …! Je vous rappelle qu’avant la révolution le Nouvel Observateur avait désigné Kerkennah comme l’une des 5 plus belle île. …!!!

    1. Mehdi Kachouri    

      liantiles, Oui c’est quand un trésor disparait que l’on se rend compte que s’en était un…. sans l’action de chacun on ne fera que pleurer notre ile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *