shadow
shadow

Pêche de poulpe : Conservation et exploitation des ressources de la mer

Le Poulpe ou Pieuvre (Octopus vulgaris) appartient à la classe des céphalopodes, portant huit bras munis de ventouses appelées tentacules.

J’avais simplement envie d’écrire un article pour sensibiliser sur la préservation de nos richesses et surtout pouvoir conserver et exploiter les ressources de la mer en gardant le respect de la nature.

Sauvegardez les richesses de la mer !

Il n’y a pas de post révolution et d’exploitation sans règle ou respect des richesses de la mer. Il faut impérativement avoir une réorientation de la politique de pêche, plus particulièrement concernant l’exploitation des ressources poulpières, localisées dans les eaux des iles de Kerkennah. Le fait d’extraire de son environnement un animal à l’échelle de notre propre famille, en se disant : «Pas grave il s’agit que d’un poulpe (Karnit) je ne suis pas en train de détruire l’écosystème».

Pêche de poulpe ou les poulpes dits boumesk Kerkennah

Bien au contraire, si toutes les personnes se rendant pendant la période estivale en collectent, des milliers de poulpes n’atteindront jamais l’âge adulte et ne dépasseront pas le kilo obligatoire pendant la période de pêche autorisée. Ce qui engendra à moyen terme une diminution, déjà remarquée par les pêcheurs de Kerkennah, de la population en âges de reproduction et pouvant régénérer

À l’heure actuelle, peu d’intervention des autorités dans le secteur halieutique est menée pour préserver « leurs » côtes. Il est primordial pour nous, de devoir de citoyen, d’avoir des actions collectives autour de l’exploitation du poulpe à Kerkennah. Il est temps pour toutes les personnes de prendre en compte un facteur important celui de savoir qu’il existe des limitations dans l’exploitation des richesses marines.

Actions possibles

Une seule chose à retenir n’achetez pas de poulpes jusqu’au 15 octobre. Vous aurez toujours la possibilité d’avoir des poulpes dans votre congélateur ou des poulpes séchés qui vous permettront d’en profiter toute l’année.

N’achetez pas de poulpes en dehors la période autorisée !

Poulpe sèché Karnit Kerkennah - kerkena

Alors n’hésitez pas à commander des poulpes séchés et d’en profiter toute l’année !

Autre solution possible l’utilisation de L’octonasse » Voir l’article : L’ OCTONASSE… Qu’est-ce que c’est exactement ?

La campagne de pêche des Poulpes

La pêche au poulpe gargoulette Kerkennah

La pêche aux poulpes n’est pas autorisée du 15 mai au 15 octobre !

La pêche aux poulpes n’est pas autorisée chaque année, au cours d’une période allant du 15 mai au 15 octobre, en fonction des particularités bioclimatiques de chaque zone de pêche. La pêche aux poulpes au moyen de gargoulettes est interdite à des profondeurs inférieures à 5 mètres autour des îles Kerkennah. Le poids unitaire minimal de capture des poulpes est fixé à 1 kg, à l’exception des poulpes dits boumesk qui, même à l’âge adulte, n’atteignent pas ce poids. Lors de la période de fermeture de la pêche au poulpe, les navires de pêche au chalut sont autorisés à pêcher les poulpes dits boumesk.

Les pénalités encourues

Selon la loi N° 94-13 du 31 janvier 1994 relative à l’exercice de la pêche

  • Article 34

Est puni d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 200 dinars à 10 000 dinars ou de l’une de ces deux peines seulement :
– Quiconque se livre à la pêche dans les zones ou pendant les périodes prohibées.

  • Article 37

En cas de jugement d’incrimination, le tribunal prononce la confiscation des produits provenant de la vente des espèces périssables saisies ainsi, que la confiscation des unités et engins de pêche, et des moyens et objets contenant des appâts, des matières, des engins ou des espèces interdits, et ce à la requête de l’autorité compétente et à l’occasion des infractions commises et punies conformément aux articles 33 et 34 de la présente loi.

  • Article 38

En cas de récidive, les peines sont portées au double.

  • Article 39

À l’occasion de toute infraction prévue par la présente loi, l’autorité compétente peut décider le retrait provisoire du permis de pêche ou son retrait définitif dans les cas prévus à l’article 42 de la présente loi.

Comments

  1. Zahoua    

    Tu as raison Mehdi. Préservons les ressources naturelles que la nature nous offrent afin que nos enfants continuent d’en profiter… Que ces merveilles de la nature ne soient pas pour nos enfants qu’un souvenir d’enfance de leurs parents… Voici ma modeste contribution à ton article sur la préservation du poulpe :

    LE POULPE OCTOPUS VULGARIS

    Monstre pour ses pairs, le poulpe est cannibale
    Il est un prédateur dont la patience n’a pas d’égal
    Crustacés, poissons et mollusques font son régal
    Les crabes ayant plutôt la préférence du mâle

    Invertébré le plus développé, il se déforme à l’infini
    Notre céphalopode intelligent sait bâtir son abri
    Il peut changer de couleur et de lisse devient rugueux
    Afin de se protéger de tout être vivant douteux

    Ses longs tentacules servent à alimenter sa curiosité
    L’un d’eux, le reproducteur, lui permet de copuler
    De cet accouplement éclosent des œufs par milliers
    Que la femelle ventilera en oubliant de s’alimenter

    Ainsi va la vie de notre poulpe octopus vulgaris…
    Cet animal de mer qui se terre le jour dans sa cachette
    Pour être délogé de ces cavités dans des gargoulettes
    Par nos chers kerkenniens friands de tchich bel karnit

    1. Mehdi Kachouri    

      Merci Zahoua pour ton texte 😉

  2. Feker    

    La campagne de pêche du poulpe à Kerkennah représente une part très importante du revenu annuel des pêcheurs. Acheter du poulpe pendant la saison estivale lorsque la population est multipliée par 10 n’est pas sans conséquence sur l’équilibre socioéconomique de l’archipel. En faisant l’effort de ne pas acheter le poulpe en dehors de la saison déterminée par les scientifiques, nous maintiendrons cette ressource qui fait vivre l’ensemble des pêcheurs traditionnels à Kerkennah.

  3. Mohamed    

    Bonsoir Mahdi, prière de corriger dans l’article
    “La pêche aux poulpes n’est pas autorisée du 15 mai au 15 octobre “

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonsoir Mohamed,

      Merci beaucoup pour l’information, je viens de modifier mon article.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *