shadow
shadow

Après notre série d’articles sur l’environnement sali à Kerkennah et notamment “Kerkennah, J’accuse” et “Kerkennah ne meurs pas“, voici en couleur l’espoir que nous avons envie de partager avec vous ! Bien entendu la situation plus globale de “décharge à ciel ouvert” que connait la Tunisie ne peut être gérée que localement. La gestion des déchets suppose en effet que les points de collecte, la collecte elle-même et les déchetteries soient réglementés par les municipalités, gérés avec des équipements techniquement efficaces (publics ou privés) de la poubelle de notre cuisine jusqu’à la déchetterie.

Cette obligation est inscrite d’ailleurs dans la constitution tunisienne dans son article 45 qui prévoit que “L’État garantit le droit à un environnement sain et équilibré et la participation à la sécurité du climat. L’État se doit de fournir les moyens nécessaires à l’élimination de la pollution environnementale.” Bien entendu aussi, l’État, même décentralisé, ne peut pas tout. Le comportement des citoyens fait partie intégrante de l’amélioration du processus de gestion des déchets.

Que pourrait-on imaginer en Kerkennah qui puisse être faisable, souhaitable et possible ? Du moins du coté du citoyen ?
Voici quelques solutions simples et déjà existantes ailleurs qui pourraient redonner à Kerkennah la propreté qu’elle a connue et respecter la beauté qu’elle offre à celui qui foule sa terre…

Souvenons-nous d’une sage pensée …

“Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas les faire. C’est parce que nous n’osons pas les faire qu’elles sont difficiles”, Sénèque

A tous les jeunes qui aiment leur archipel,
A tous les parents qui veulent offrir à leurs enfants ce que Kerkennah a de meilleur,
A tous les moins jeunes qui ont connu Kerkennah avant l’aire du plastique,
Aux anciens dont la sagesse est un trésor de l’archipel,
Aux artistes de Kerkennah, Peintres, Vanniers, aux enseignants, aux enfants,
A toutes celles et à tous ceux dont le cœur et l’âme sont kerkenniens,
A vous peut être qui voulez protéger cet archipel fragile et souillé,
Voici quelques idées pratiquées ailleurs… pour engager un nettoyage durable des terres de Kerkennah.

Des idées simples et colorées chez nos voisins proches ou lointains

Comment transformer les trottoirs, les entrées des institutions, lycées, habitations, les bords de routes sur lesquels depuis 4 ans maintenant, les poubelles sont jetées ? Ces “points noirs” ainsi qualifiés sont des zones de non-droit pour les sacs poubelles. Improvisés ces dépôts donnent des airs de désolation au citoyen, à l’éboueur et au touriste qui s’aventure sur les terres tunisiennes. Alors par quoi commencer direz-vous ?

Doit-on attendre que la solution vienne… de nous ? Pourquoi pas ? Un bon début… serait de donner à ces zones de stockage sauvage des airs plus civilisés. Voici quelques idées venues d’ailleurs.

Kerkennah auras tu l’audace de ta beauté pour embellir tes rues et tes trottoirs ?

L’humour (made in Ksar El Kebir, Maroc) au service de la population et de l’environnement (http://www.yabiladi.com/articles/details/38010/maroc-ksar-kebir-poubelles-publiques.html)

Bacs creatifs poubelle maroc

Un sourire pour embellir

Poubelle pratique version USA

Recyclage pneu poubelle usaL’art du bon goût au Maroc …

http://www.ibda3world.com/morocco-recylyed-tire-art/

Recyclage pneu suspension

Quand un vieux pneu se métamorphose pour mettre à l’honneur des fleurs

Recyclage pneu sculpture

Pourquoi pas une nouvelle vie pour cette nasse à Kerkennah : poubelles art deco made in Kerkennah

Nasse reconvertible en stockage pour plastique

A Kerkennah rien ne se perd tout peut se transformer, même le vieux filet du pêcheur !

Filet de pêche reconvertible

En se transformant en attrape-plastique”, le vieux filet de pêche peut devenir sauveteur des côtes !

Recyclage palette

La palette se transforme en conteneur pour fleurs et pourquoi pas en box pour plastiques et autres déchets

Des idées à décliner, en poterie, en vannerie, avec les palmiers ou de vieilles nasses, roues….

Des inventions made in Kerkennah à concevoir pour préserver ce bien commun, cette terre authentique et sauvage !
… Et montrer à chacun qu’en Kerkennah on peut profiter de sa splendeur tout en la respectant et pour longtemps !

Respecter la terre, l’air et la mer… C’est respecter notre humanité made in Kerkennah !

Merci de partager… Aidez nous à faire découvrir notre site internet à d’autres … Partagez, likez, twittez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *