shadow
shadow
L’Aïd Sghir (littéralement petite fête) est une fête religieuse très appréciée dans le monde musulman tant par les petits que par les grands. Et pour cause. L’Aïd Sghir qui vient couronner le mois de Ramadan (arabe : رَمَضَان ou Ramaḍān) est marqué par les réunions familiales où l’on déguste plats et pâtisseries typiques de chaque pays et de chaque région.
Prévoyez de commencer la préparation 3h avant.
La Charmoula (Chermoula) Sfaxienne demande plusieurs heures de cuisson à feu doux.
Temps de préparation : 40 minutes
Temps de cuisson 2 à 3 heures
Dans la région de Sfax (au centre-est de la Tunisie), la chermoula (en arabe: شرمولة) ou charmoula accompagnée de poisson salé est un plat qui se mange le jour de l’Aïd. D’une façon générale le terme chermoula désigne une sauce qui accompagne la consommation du poisson. Il y a mille et une façon de préparer ce plat aux origines probablement berbères.

 Déroulement de la recette de la Charmoula Sfaxienne.

La chermoula (Charmoula Sfaxienne) est faite d’oignons cuits dans l’huile d’olive avec des raisins secs moulus, dilués avec de l’eau et filtrés. Le mélange est laissé cuire jusqu’à l’obtention d’une sauce épaisse qui sera parfumée aux quatre épices (mélange de clou de girofle, cannelle, clous de rose et cubèbe) et au mastic de Chios. Un brin de piment rouge moulu est également ajouté.

Ingrédients pour la Recette de la Charmoula Sfaxienne.

– 125 g raisins secs noirs
– 500 g d’oignons
– 100 ml d’huile d’olive
– ½ cuillère à café de graines de cubèbe moulu (Kabbaba)
– ½ cuillère à soupe de boutons de roses séchés (Chouch warid ou Chouch il ward)
– ½ cuillère à café de clou de girofle (Aoud quronfol)
– 1 cuillère à café de cannelle (Quirfa)
– 2 pincées de sel
– une pincée de piment rouge (fort ou doux) moulu

Les quartes épices de la Charmoula (Chermoula) Sfaxienne.

Les quartes épices (graine de cubèbe moulu (Kabbaba), boutons de roses séchés (Chouch warid ou Chouch il ward), clou de girofle (Aoud quronfol) et la cannelle (Quirfa), seront pilées séparément avec un pilon (Mehreze) pour conserver leurs arômes.

Chermoula sfaxienne charmoula graine de cubèbe moulu (Kabbaba), boutons de roses séchés (Chouch warid ou Chouch il ward), clou de girofle (Aoud quronfol) et la cannelle (Quirfa)

Suivez-nous maintenant pas à pas le long du déroulement de la recette.

Faites chauffer l’huile et ajoutez les oignons hachés finement. Laissez cuire à feu doux votre casserole avec son couvercle pendant 2 heures environ.

Oignons hachés finement Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

Lavez bien les raisins secs noirs et les passer au mixer avec 1/2 litre d’eau. Puis laissez ce mélange obtenu reposer au moins 40 minutes.

Mixer raisins secs noire Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

Malaxer longuement sur un tamis fin pour en extraire le jus avec ses arômes que contienne les raisins secs noirs. (comme pour la recette de l’Assida Zgougou).

Malaxer raisins secs noire dans un tamis Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

Malaxez plusieurs fois avec l’eau du jus de raisins jusqu’à obtenir une pâte.

Malaxer raisins secs noire dans un tamis Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

Versez le jus de raisin (uniquement le jus de raisin et rien d’autre) aux oignons à l’issue des deux heures leurs cuisson.

Ajoutez le jus de raisin aux oignons Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

Ajoutez les épices moulues, dans l’ordre de la photo : boutons de roses séchés (Chouch warid ou Chouch il ward), graine de cubèbe moulu (Kabbaba), la cannelle (Quirfa) et le clou de girofle (Aoud quronfol), et laissez cuire encore 1 heure à feu doux.

Ajoutez les épices moulu Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

Information : Vous pouvez ajouter une pincée de piment rouge (fort ou doux) moulu, le piment rouge sert uniquement pour donner de la couleur à la Charmoula Sfaxienne. Vous avez aussi la possibilité de mettre du curcuma (au lieu du piment rouge) pour donner une couleur jaune à votre plat.

Lorsque la sauce “éclabousse”, elle est cuite.

laissez mijoter à feu doux Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

 Bon appétit… La Charmoula Sfaxienne pour accompagner le poisson salé

Vous pourrez accompagner la Charmoula Sfaxienne avec du hout emellah (poisson salé) tel que  le mérou (Mannani), le mulet (Bouri) ou la morue (Bakala).

Cette sauce se mange avec du poisson salé bouilli et avec le pain de l’Aïd (pain à base de semoule). Ce plat est très apprécié pour le goût parfumé de la chermoula (Charmoula Sfaxienne) et le mélange sucré salé du raisin sec et du poisson salé.

Charmoula Sfaxienne et poissons frit Recette de cuisine La Charmoula Sfaxienne

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur cette recette de cuisine typiquement Sfaxienne… En tous les cas je vous souhaite de les déguster et de venir ajouter un commentaire sur cette recette simple et rapide à réaliser!

Comments

  1. Asma    

    Les photos sont vraiment très joli 🙂 de quoi rendre ce plat encore plus apprécier ! Merci et bonne continuation dans votre site

    1. Mehdi Kachouri    

      Merci Asma, j’espère que cela donnera envie de réaliser cette recette de cuisine de la chermoula 🙂

  2. Zevenus    

    Découverte pour la berbère que je suis !! Les photos sont juste magnifiques : bravo !! Peut être pourrais tu préciser que ce sont des oignons rouges ? Encore un plat à goûter…merci

    1. Mehdi Kachouri    

      En effet, il faut préciser qu’il s’agit des oignons rouge un oubli de ma part 🙂 merci pour le compliment sur les photos 🙂

  3. Celine    

    Un sucré salé dont les arômes des raisins secs nous invitent au voyage !
    Merci pour ce cadeau !

    1. Mehdi Kachouri    

      Le mélange sucré salé permet d’obtenir des résultats intéressant avec d’autre ingrédient comme pourquoi pas là chermoula avec du foie gras par exemple 🙂

  4. Assia    

    Spécial, il faut aimer !

    1. Mehdi Kachouri    

      En effet, pas tout le monde aime le sucré salé 🙂

  5. WEG    

    Avec un foie gras ou un magret de canard très belle idée !
    Mais avec le poisson salé la sauce doit livrer tous ses arômes…
    Yapluka … !

  6. Manel    

    Très belle illustration photographique. Quelques grammes de mastic de Chios sont ajoutés à la fin de la cuisson. Ça fond dans l’huile alors que la préparation est encore chaude.

  7. Wafa    

    Coucouu Mehdi 🙂 aidik mabrouk,en fait c’est un plat typiquement sfaxien que j’adore. Le mélange super sucré de la charmoula et hyper salé du poisson salé donneront envie de boir de l’eau tout au long de la journée c’est dans le but de remplacer la quantité d’eau perdue pendant le mois de ramadan. Tu vois rien ne vient au hasard 😉

    1. Mehdi Kachouri    

      En effet Wafa, tu as raison 😉

      1. Wided    

        Je ne crois pas que ce soit un plat berbère, car si le but de ce plat est de boire beaucoup d’eau après le ramadan, ils doit avoir été réalisé par des musulmans, donc ses origines ne seraient pas très anciennes, puisque les berbères étaient en Tunisie bien avant l’arrivée de l’islam.

        1. Mehdi Kachouri    

          Bonjour wided, merci pour ton commentaire et surtout cet éclaircissement, en tous les cas je laisse le débat ouvert 🙂

  8. fola    

    et bien voila !!! une recette très originale et parfumé ça change de l’ordinaire j’aime beaucoup et d’ailleurs je la
    transmet a ma fille, et ma sœur. J’aime la Tunisie et sa cuisine riche et délicieuse car j’y est vécu quelque années
    BRAVO! CA MERITE 5 ETOILES;

    1. Mehdi Kachouri    

      Merci Fola pour vos 5 étoiles 🙂 j’espère que les autres recettes seront aussi vous éveiller les papilles /-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *