shadow
shadow
C’était l’évènement, ce vendredi 10 mars 2017, probablement le plus original de ces dernières années. Un concert interactif au Lycée Ferhat Hached de Kerkennah, animé par de talentueux musiciens. Un pianiste venu des Etats-Unis, Kimball Gallagher ; un violoncelliste et enseignant tunisien Tarek S’habou et un saxophoniste allemand, Ulrich Brunnhuber, musicien mais également chef du bureau, à Tunis, de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Tous trois aussi talentueux

Tunisia 88 : l’ambition “jeunes talents” de la Tunisie

Le cadre de cette manifestation ? C’est celui de l’initiative  “Tunisia 88″,  prévue dans 88 établissements scolaires du pays avec l’objectif de lancer des clubs de musique dans chaque école visant à encourager de jeunes musiciens et à permettre l’éclosion de nouveaux talents à l’intérieur de la Tunisie.

Les partenaires de l’organisation sont le Ministère de l’éducation, l’Association Action et Développement Solidaire et, bien entendu, la  BEI. Ceci sans oublier, pour Kerkennah, la totale implication de la Direction du Lycée à travers son Directeur, Mr Kamel Amri et son équipe, du président de Kyranis, une Association  dédiée au développement de l’Ile, que préside Mr Rochdi Kebaili et du Directeur du Conservatoire de musique de Sfax, qui a obligeamment mis à la disposition de l’événement un piano, transporté, dans les deux sens, entre Sfax et Kerkennah. Car à Kerkennah il n’y a pas de piano !

De l’excitation à l’harmonie : les Performance Piano, Violoncelle et Saxophone

Un fait marquant dans la tenue de cet évènement était de voir la surexcitation des élèves au démarrage du programme et le calme serein qui a suivi son démarrage tellement absorbés par les différentes performances sur les trois instruments : Piano, Violoncelle et Saxophone complétées par des activités interactives impliquant musiciens et élèves de l’établissement, comme  l’improvisation d’une composition  musicale à partir du prénom de l’élève,  l’échange musical avec le pianiste, le violoncelliste et également le saxophone sous l’air de “Samra ya samra” ou encore entre élèves eux-mêmes.

Peu, voire pas du tout, habitués à de telles performances au sein de leur établissement, les quelques 250 élèves présents étaient, dans leur ensemble,  enthousiasmés.

Une bouffée d’oxygène positive après les tensions vécues dans l’Ile de Kerkennah.

Enfin un piano à Kerkennah ?

A l’issue des différentes prestations, le noyau du club de musique à Kerkennah a été créé. Il sera suivi par un mentor au plan national et par un mentor international pour le développement de ses activités.

Il importe de signaler que Tunisie 88 entend offrir 88 pianos dans 88 écoles dans  les 24 gouvernorats du pays en soutien au développement de la culture et programmes musicaux.

Tunisia 88 Lycée Kerkennah Remla

Tunisia 88 Lycée Kerkennah Remla

Un piano à Kerkennah ? Probablement, mais l’important reste la continuité du soutien à cette vingtaine d’élèves volontaires afin d’ancrer cette culture chez les jeunes de l’Ile, en manque total d’activité et d’espace d’épanouissement et également de développer des échanges entre les clubs de différentes régions.

Ajoutons que le beau temps printanier était présent. Le charme de l’île à encore une fois  joué en subjuguant ses visiteurs, particulièrement ceux visitant Kerkennah pour la première fois. Calme, sérénité et sublimes couchers de soleil étaient également de la partie !

Comments

  1. Mehdi Kachouri    

    Merci Mounir pour cet excellent article ! J’espère que les oreilles de Kerkennah ont vibré au son du piano, du violoncelle et du saxophone ! ambiance jazzy en Kerkni !

  2. Fatima    

    merci pour cet article ! C’est une belle initiative de la Tunisie pour les musiciens en herbe et mélomanes !!
    Kerkennah a le rythme dans la peau ! Espérons que le piano joue de belles mélodies cet été sur l’archipel 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *