A ma grand-mère Kerkennienne : Aïcha

3.5 / 5 ( 2 votes ) A ma grand-mère Kerkennienne : Aïcha Kachouri Nous laissons des personnes derrières nous, non pas faute de vouloir les garder, mais la vie les rappelle à nous. Il me revient en tête  cette citation d’un anonyme:  “Le malheur de les avoir perdus ne doit pas nous faire oublier, …