Se déplacer sur l’archipel de Kerkennah

Fort Lahsar ile de kerkennah photo - Kerkenniens.comPour visiter les îles, il est presque nécessaire d’avoir une voiture. Les taxis présents sur place vous aideront dans vos déplacements à travers Kerkennah. Toutefois ils ne vont généralement pas jusqu’aux plages et restent sur les routes.

 

Dans certains hôtels Kerkenniens, il est possible de louer des vélos pour admirer tranquillement le paysage.

 

Profiter de la mer des îles de Kerkennah

S’il est parfois dit qu’on ne peut pas réellement nager à Kerkennah cela tient à ce que la géographie de l’île ne ménage que peu de fond autour de l’île. Dans certaines zones il est ainsi quasi impossible de perdre pied ou de se noyer sans marcher un bon kilomètre vers le large. Cependant, pour les nageurs des hauts fonds il existe des solutions. Tout d’abord renseignez-vous auprès de la population Kerkennienne pour trouver la bonne plage car certaines vous réservent des profondeurs plus importantes, comme la plage aux 1000 palmiers (la plage du marabout Sidi Fankhal) par exemple. Prenez également en compte le phénomène des marées, exceptionnel en Méditerranée, mais bien visible sur les côtes de l’archipel de Kerkennah.
Autre possibilité: réserver un bateau pour la journée. Le mieux est de demander sur place car des excursions sont organisées en collaboration avec les hôtels mais vous obtiendrez des prix plus intéressants en vous adressant directement aux propriétaires des embarcations. Le prix minimal convenable à prévoir est de 50 dinars. Beaucoup de pêcheurs Kerkenniens organisent de telles sorties. Le must est éventuellement de leur demander de vous emmener pêcher avec eux, ce que beaucoup feront avec plaisir. Dans ce cas, même si rien ne vous est demandé, leur laisser un petit quelque chose est la moindre des politesses afin de les dédommager du temps qu’ils auront passé à s’occuper de vous. Ce geste est l’engrais de bonnes relations.

Se loger à Kerkennah

  • Location de logements à Kerkennah. Des appartements comme des villas avec vue sur la mer, piscine et autres agréments sont proposés à la location. De nombreux sites sont consultables sur internet. Les prix varient de 300 à 800 dinars par semaine.
  • Maisons d’hôtes. Elles sont peu nombreuses même si, depuis la révolution tunisienne, elles se démocratisent. Les prix restent raisonnables: 50 à 130 dinars (25,50 à 66 € environ). Elles permettent une immersion totale chez l’habitant. Si vous avez le bonheur de me rencontrer, le gîte et le couvert vous seront offerts, c’est cela l’hospitalité Kerkenienne!!
  • Bungalows avec vue sur la mer. On les trouve notamment à l’hôtel Cercina. Les prix varient de  50 DT (Dinars Tunisien) par personne et par nuit.
  • Les Hôtels de Kerkennah

Zone touristique Sidi Fredj ile de kerkennah - Kerkenniens.com

Archipel Kerkennah: El Attaya- 3070 – Iles Kerkennah – Tunisie: Chambres d’hôtes sur une initiative novatrice. Les chambres assez simples sont réputées confortables. Nous n’avons pas encore personnellement visité n’hésitez donc pas à nous faire part de votre expérience (avis et photos)
R̩sidence club Kerkennah: Zone touristique Sidi Fredj Р3070 РIles Kerkennah: h̫tel 3 ̩toiles sur la plage, exclusivement compos̩ de bungalows climatis̩s. R̩sidence Club Kerkennah : R̩sidence Club Kerkennah.
Grand Hotel Kerkennah: Zone touristique Sidi Fredj – 3070 – Iles Kerkennah. Cet hôtel un peu désuet vous réserve néanmoins le charme de sa situation les pieds dans l’eau au milieu d’un paysage splendide ainsi que le plaisir d’une piscine agréable avec bars et cafés attenants. Le Grand Hôtel de Kerkennah : Le Grand Hôtel
Aziz Apart Hotel:  Zone touristique Sidi Fredj – 3070 – Iles Kerkennah. Un peu éloigné de la plage et de la mer, au milieu des palmiers, cet hôtel présente des prix très abordables. Appart Hôtel Aziz Kerkennah : Appart Hôtel Aziz
L’hôtel Cercina: Zone touristique Sidi Fredj – 3070 – Iles Kerkennah. Hôtel Cercina Kerkennah : Hôtel Cercina
L’hôtel Nakhla :  Zone touristique Sidi Fredj – 3070 – Iles Kerkennah. Résidence Ennakhla Kerkennah : Résidence EnnakhlaHôtel Dar Kerkennah : Hôtel Dar KerkennahRésidence Abassya Kerkena : Résidence Abassya Kerkena

Les bons plans de la gastronomie Kerkennienne

A côté des bungalows de l’hôtel Cercina vous trouverez un très bon restaurant. La qualité est au rendez-vous mais, de ce fait, vous y trouverez des prix plus chers qu’ailleurs. Mon oncle Habib Kachouri mangeait régulièrement chez Mr Omrane Ben Slimene, le fondateur du Cercina (Le fils Chokri a repris le flambeau), dont la femme préparait les repas pour tous ceux qui passaient chaque soir. Il lui a alors soumis l’idée d’ouvrir un restaurant pour nourrir tout ce petit monde. Le Cercina fut fondé en 1968 et a pris depuis un peu d’ampleur.

A El Ataya, vous pourrez réserver votre table au restaurant “le Régal” toujours tenu par la célèbre Najet. Ses poissons sont réputés divins et vous pourrez y déguster ses Dorades, ses mulets et l’Ojja Crevettes (spécialité tunisienne)… Consultez l’article Chez Najet restaurant Le Régal à Kerkennah.

Dans l’archipel de Kerkennah, les amateurs de découvertes culinaires seront servis par la dégustation des spécialités kerkenniennes. Les Kerkenniens ont une excellente réputation quant à la nourriture basée sur les poissons et crustacés. Les principales spécialités locales sont le melthouth au poisson, le tchich au poulpe ou encore la ojja aux seiches. Nombreux sont les autochtones à pêcher eux-mêmes leur poisson qu’ils consomment le jour même en famille. Vous pourrez ainsi éventuellement participer à la pêche en partant avec un équipage Kerkennien. La majorité des pêcheurs sont à El Ataya, on peut donc facilement y trouver du très bon poisson. A Ramla vous pourrez profiter du marché le jeudi.

 

Les curiosités Kerkenniennes

Fort Lahsar ile de kerkennah - kerkenniens.comFort Lahsar. Des fouilles archéologiques ont mis au jour un quartier romain de Cercinae, ancienne capitale de l’archipel ainsi que des strates archaîques datant du VIIème siècle avant JC. Ces découvertes ont mis en évidence l’origine phénicienne du site et ainsi de l’intérêt que les Phéniciens ont porté aux îles de Kerkennah dans leur conquête de l’Occident. Des éléments d’une grande finesse permettent d’admirer la civilisation de cette ville phénicienne. Malheureusement les fouilles n’ont jamais été poursuivies et le site n’est pas protégé. Il y a alors une impression de liberté à visiter ces ruines teinté d’un peu de regret devant l’abandon de témoins aussi précieux. Le Fort, plus récent, est romain. Construit juste derrière la ville il est toujours debout et assez bien conservé. Vous pourrez également apprécier la tranquillité de la visite, car le site n’est pas très touristique.

Les ports. Ils sont toujours le site d’un joyeuse animation et l’occasion d’échanger avec les pêcheurs. On notera notamment les ports d’El Attaya et de Kratten

Le Festival de la sirène. Fin juillet début août. troupes folkloriques jeux et concours, représentation d’artistes.

Le Festival du poulpe.  C’est un festival socio-culturel majeur sur l’île rassemblant de très nombreuses activités. De multiples animations sont proposées aux enfants: ateliers de dessin, jeux éducatifs, films, sketches, spectacles artistiques (magie, danse). Pour les plus grands le festival est l’occasion d’aborder des activités scientifiques sur le thème de l’écologie, de l’informatique, de l’astronomie. Des films, des conférences et des débats sont organisés pour les adultes. Les journées se déroulent dans une ambiance festive autour de défilés de troupes folkloriques, de foire au poulpe et de l’artisanat. Le paroxysme du festival est la compétition qui s’organise autour de l’élaboration d’un repas à base de poulpe. Les ménagères kerkenniennes présentent alors leurs meilleures spécialités au jugement d’un jury. Le public quant-à-lui, est également à la fête avec des dégustations gratuites de grillades de poulpe, soupes de poulpe entre autres.

La Journée de Sidi Frej du patrimoine et du tourisme écologique