shadow
4.6/5 - (22 votes)

Voilà plusieurs années que Kerkenniens.com est né (Pourquoi avoir choisi Kerkenniens.com), puis, s’est éteint (Fermeture définitive : Le rideau descend sur Kerkenniens.com).
Il est temps de lui redonner vie, tel le phœnix, pour rendre hommage à mon Oncle Moncef, le petit dernier des quatre garçons d’une fratrie de 8 enfants de la famille kerkennienne, qui est arrivé au terme de son chemin de vie.

Hommage et renaissance

Pourquoi réactiver cet espace dédié aux archipels de Kerkennah en une si triste occasion me direz-vous ? Je ne pense pas que cela soit triste. Bien au contraire, lorsqu’une personne s’éteint, c’est son empreinte indélébile qui surgit dans nos vies. Quoi de plus respectueux alors que de rendre hommage à celles et ceux qui laissent, en partant, la mémoire de leurs actions et de leur personnalité de Kerkenniens comme je l’ai fait pour rendre hommage à ma grand mère Aicha.

Plus on grandit ou plus on vieillit et plus les personnes qui ont bercé notre enfance nous laissent… une responsabilité… celle de permettre aux générations suivantes de garder le souvenir de ceux qui les ont précédés. Il serait utopique de vouloir garder les êtres chers près de nous… Il faut être capable d’accepter qu’ils nous quittent, tôt ou tard.

Pourtant, je n’ai pas réactivé ce site lorsque ma mère est décédée. Par simplicité et …par pudeur aussi peut être. Vous me direz alors pourquoi réactiver le site au décès d’un oncle ? Et vous avez raison de poser la question. La réponse est simple. Ma sœur dirait que Moncef laisse le souvenir d’un joyeux gai luron qui ne se prenait pas au sérieux… et qui savait rire de presque tout. Pour moi Moncef a été non pas une inspiration ni un guide, loin de là… quoique… Il était surtout un bon vivant et c’est ce goût à la vie qui me pousse aujourd’hui à en témoigner.

Merci Moncef, kerkennien joyeux de l’archipel !

Merci Moncef pour cette graine semée l’air de rien…
Tout commence lorsque mon oncle, sans s’en douter, avec deux CD, à semer en moi une graine de passion pour Kerkennah.

C’est ce point de départ avec deux disques sur « Kerkena, dans le cours de l’histoire » (Kerkena, in the course of history) conçus par Abdelhamid Fehri, fondateur du Musée du patrimoine insulaire de Kerkennah qui a fait germer en moi l’idée de créer ce site d’information sur la vie de l’archipel en mode coups de gueule et éclats de joie.

Merci Moncef pour l’esprit de partage et de joie dans la simplicité !
Les souvenirs qui resteront sont des moments de tendresse, de communion, de rigolade…. Je me souviens en particulier de moments passés sur la terrasse de notre maison à Kerkennah pour profiter de l’instant, dans son dénuement, moments simples, lointains, mais encore frais dans mon esprit et dans mon cœur.

Moncef Kachouri – Octobre 2002

Merci Titi d’avoir été sur nos chemins de vie !
Il était surnommé Titi…. L’origine remonte à son enfance et à son chien qui s’appelait ainsi. Sans doute parce qu’ils ne faisaient qu’un. Depuis lors, à Kerkennah, tout le monde connait « Titi » qui aimait jouer aux cartes en terrasse ou à l’ombre des palmiers ces rois de Kerkannah, lors des journées chaudes, lorsqu’il venait sur l’archipel se ressourcer.

Merci Tonton Moncef pour ce 262ème article qui est le tien !
Je ne sais ce que deviendra Kerkenniens.com pour l’instant, mais je remercie mon oncle qui, en partant, me redonne le goût de ces moments Kerkenniens et l’envie de redonner vie à ce site dont la devise était « Apprécier – Protéger – Informer ».  Kerkennah comme toujours dissimule ce qu’elle est vraiment, un havre de paix des Kerkenniens et de ceux qui aiment l’authentique dans la mort comme dans la vie.

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Fondateur du site, Kerkenniens dans l’âme et passionné des iles de Kerkennah. Sans trop de chichi ni de paillettes, j’ai ouvert cet espace car depuis son origine, je souhaite pointer les beautés mais aussi les désastres de Kerkennah. Je vous invite à me suivre dans mes échanges si vous le souhaitez.