shadow
Envie d’une escapade en Méditerranée
5 (100%) 8 votes
Vous rêvez de prolonger l’été le temps d’un week-end pour saisir les derniers rayons de soleil chatoyants avant le repos automnal et hivernal. S’autoriser une dolce vita en coupure de la vie moderne c’est toujours possible à Kerkennah !

 Préparer son escapade sur un archipel : question stratégique

Pour profiter pleinement de son séjour à kerkennah, il faut déjà définir ses objectifs. Pour cela nous vous proposons une réflexion stratégique bien utile quand on doit rejoindre un archipel au milieu de la Méditerranée. Peser les avantages des différentes périodes possibles, prendre la mesure des contraintes incontournables et connaitre les différentes tensions (échanges maritimes, livraison des denrées, etc.) qui peuvent se produire sur l’archipel avec la possibilité d’un blocage du babour qui fait la liaison entre l’archipel et le continent… Il serait dommage qu’un blocage du bateau (loud) vous prive d’une escapade bienfaitrice.

 La meilleure période à Kerkennah ?

Plus la période est recherchée et plus l’offre d’hébergement et de restauration est tendue, selon la bonne loi de l’offre et de la demande. Quelle est donc la période idéale pour venir à Kerkennah ? Vous allez probablement me dire qu’il s’agit de la période estivale puisque l’archipel bénéficie des plus chauds rayons du soleil si majestueux et d’une vie animée qui bat son plein en cette période. C’est aussi l’afflux des visiteurs dans un contexte de limitation des denrées sur l’archipel de Kerkennah qui est à son maximum.

Et bien en fait ce n’est pas tout à fait juste ! Les moments les plus intenses à Kerkennah sont les différentes fêtes nationales et religieuses (Ras el-Am el-Hijri (1er mouharram), Mawlid ou Mouled (12 rabia al awal), Aïd el-Fitr ou Aïd el-Saghir (Fête de la rupture du jeûne ou Petite fête) (1er chawwal), Aïd el-Kebir ou Aïd el-Adha (Grande fête ou Fête du sacrifice) (10 dhou al-hijja), etc. Ces fêtes sont autant d’occasions de convivialité qui ont une saveur toute particulière à Kerkennah. Et pour compliquer les choses, ces périodes de fête ne sont pas toujours fixes car elles dépendent du calendrier.

A cela rajoutez le 18 janvier qui est la Fête de la Révolution, le 1er juin Fête de la Victoire, 13 août Fête de la Femme et de la Famille, etc…

 Objectif sérénité ou festif, choisissez ce qui vous va, Kerkennah est là !

Alors selon la période et selon le moment où le ramadan arrive vous pouvez avoir plus ou moins de monde et dans ce cas plus ou moins d’activité sur l’archipel. Il est donc important de faire attention aux moments intenses et de choisir la période qui vous convient pour y séjourner… Selon l’objectif de calme et de sérénité ou de fêtes que vous vous fixez.

Vous l’aurez donc compris, la bonne période reste celle que vous avez choisie, en fonction de votre timing, et votre envie de découvrir Kerkennah. De ce fait elle sera d’autant plus exotique si, à tout hasard, vous arrivez dans une période de congés ou de fête nationale. Cela vous permettra, je n’en doute pas, de découvrir et d’apprécier les habitants et les touristes d’un jour et de faire ainsi de belles rencontres et rendre votre séjour des plus agréables et des plus doux…

Prenez simplement le temps et donnez-vous les moyens de découvrir les îles de l’archipel avec un regard de Candide, oui tout simplement avec le cœur d’enfant et n’ayez pas peur de vous libérer de vos outils de communication « moderne » et de faire de votre séjour une détoxification du monde moderne ! Bon séjour et pensez à prendre le temps de vous tricoter de beaux souvenirs car à Kerkennah, la terre et la mer veillent sur les âmes en les nourrissant des plus belles émotions et de la vie vraie

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j’étais un animal… Je serais invertébré au sang bleu. Ma légende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, décide de concevoir un espace de partage dédié à cet archipel méconnu de Méditerranée pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 îles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numérique, photographie, gastronomie, goût du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’héritage de mes ancêtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d’Afrique. Ma remarquable capacité d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indépendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualité aux initiatives de développement local associatif, touristique, économique, politique… de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller très loin des côtes pour cela !), mystérieux et plein d’humour, je propose aussi un riche éventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne à base notamment de poissons et de fruits de mer… mettant ainsi ma mascotte à l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriétaire et administrateur du site kerkenniens.com : “Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *