shadow
Escale kerkennienne et magie de l’archipel
4.5 (90%) 8 votes
Kerkennah a cet effet mystique de capturer votre Ăąme dĂšs lors que vous avez foulĂ© sa terre. Alors, imaginez, si d’aventure et par malheur, vous ne pouvez y revenir… Telle la colĂšre des Dieux, l’ombre s’abat sur votre Ăąme comme l’Ă©clair et vous sombrez dans le spleen… le voyage onirique devient alors la seule fenĂȘtre sur laquelle poser votre regard.

 Quand Kerkennah vous est inaccessible

Il y a ceux comme Warda qui avant de venir Ă  la rencontre de Kerkennah en composait dĂ©jĂ  une ode (nous vous invitons Ă  redĂ©couvrir ce petit texte, Ă©crit pour kerkenniens.com par Warda, Kerkennah je viens Ă  toi…) Et puis il y a ceux qui comme Warda toujours, une fois venus sur l’archipel, n’ont d’autres choix que d’y retourner. Mais il y a aussi ceux qui ne peuvent y revenir… Alors ils se mettent Ă  rĂȘver… Nom de code : Kerkennah

 Comme un rĂȘve Ă©veillĂ©…

De mon premier souvenir de Kerkennah Ă  tous ceux qui lui ont succĂ©dĂ©, l’image premiĂšre qui Ă©lĂšve mon Ăąme est celle de l’horizon en mer… PremiĂšre ligne de crĂȘtes, Ă  peine visibles au loin, tous ensemble, les palmiers dessinent dans un scintillement, l’anneau par lequel mon cƓur est emportĂ©…. Dos au continent, une sensation d’une douceur infinie m’envahit… Est-ce le souffle de la libertĂ© ?

Comme une bague au doigt, Kerkennah, tu as ouvert mon cƓur. Mon Ăąme plonge dans les abysses colorĂ©s pour retrouver les bleus et verts de tes baies silencieuses et parcourir les pastels secrĂštement gardĂ©s par l’Ă©phĂ©mĂšre lever du soleil. Silence d’Ă©ternitĂ© percĂ© soudain par le champ matinal du coq qui semble dessiner sur l’eau d’infinis mots d’amour. Le goĂ©land mĂ©dite sur le mĂąt dressĂ© de la flouka. La mer tout autour s’Ă©veille par un lĂ©ger courant venu de l’Est.

 Parmi les Dieux

Mes yeux caressĂ©s par les rayons dĂ©jĂ  chauds du soleil se ferment sans rĂ©sistance, comme pour mieux laisser ma peau s’imprĂ©gner de ton souffle. La bise lĂ©gĂšre et le sable encore humide  m’enveloppent. Suis-je dans les bras du Dieu des mers, effleurant les herbes de posidonie aux milles trĂ©sors marins ? J’ouvre les yeux et me voilĂ  sur cette terre ocre, sĂ©chĂ©e par le soleil. Tout autour des oliviers et le vol discret de quelques oiseaux marins. Ma main caresse les feuilles Ă©paisses de l’olivier. Écoute-le me dit une voix venue de l’horizon…les courbes de ses bois chuchotent l’histoire de Kerkennah et de la Princesse Cercina. Entends-tu le pas de la tortue de mer venue se reposer sur l’Ăźle de Sefnou ?

Goutte le jus du raisin chaud et la chair sucrĂ©e de la figue. Le clapotis des vagues m’emporte. Je m’adosse au Palmier, gardien de l’Ăźle et mes yeux se posent sur le marabout face Ă  la mer. Nos mains s’effleurent. Sentiment d’Ă©ternitĂ©.

Comme le dit Albert Camus, “il y a dans chaque cƓur un coin de solitude que personne ne peut atteindre”. Le mystĂšre de Kerkennah c’est d’ouvrir un chemin pour y accĂ©der.

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'Ă©tais un animal
 Je serais invertĂ©brĂ© au sang bleu. Ma lĂ©gende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, dĂ©cide de concevoir un espace de partage dĂ©diĂ© Ă  cet archipel mĂ©connu de MĂ©diterranĂ©e pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 Ăźles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numĂ©rique, photographie, gastronomie, goĂ»t du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’hĂ©ritage de mes ancĂȘtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacitĂ© d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indĂ©pendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualitĂ© aux initiatives de dĂ©veloppement local associatif, touristique, Ă©conomique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller trĂšs loin des cĂŽtes pour cela !), mystĂ©rieux et plein d'humour, je propose aussi un riche Ă©ventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne Ă  base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte Ă  l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriĂ©taire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *