shadow
4.5/5 - (2 votes)
Comme tout voyageur en quĂȘte de dĂ©couverte, d’expĂ©rience initiatique du bonheur, nous partageons avec vous le rĂ©cit d’une voyageuse dont les yeux candides nous racontent la richesse de notre patrimoine naturel, terre de libertĂ© au grĂ© des siĂšcles et des latitudes …

 Voyage sur les cĂŽtes tunisiennes… 

De la Tunisie, je n’en connaissais qu’une image trop simpliste. Quoique jolie, celle d’un beau pays, surtout pour les touristes en mal de quiĂ©tude, en quĂȘte de Vie.

Mais j’ai dĂ©couvert une Tunisie multiple, colorĂ©e, riche de ses femmes et de ses hommes passionnĂ©s, cultivĂ©s, riche de leurs enfants hĂ©ritiers d’une terre incroyablement belle. La Tunisie est gardienne d’une richesse infinie celle d’une histoire issue de ses multiples civilisations dont elle en est aujourd’hui plus que jamais, la digne mĂšre.

Je m’en suis allĂ©e dĂ©couvrir ses cĂŽtes, aprĂšs un premier voyage dans son dĂ©sert mystique pour une premiĂšre quĂȘte dĂ©jĂ  intense… Rencontrer la Tunisie dans ce qu’elle regorge de beautĂ©s, discrĂštes, fĂ©minines Ă  l’image de ces dunes ocres aux courbes hypnotisantes.

De la pointe du Cap bon Ă  Kerkennah…

J’ai alors dĂ©couvert ta pointe Nord Est, riche de son agriculture, de ses agrumes, de cet olivier millĂ©naire que les enfants aiment chevaucher. Si l’on Ă©coute silencieusement ses branches et son tronc torturĂ©, ils nous racontent les cueillettes romaines, les invasions espagnoles et ottomanes…

La cĂŽte sauvage de Kelibia s’ouvre sur l’Italie non loin, avec ces deux iles Ă  quelques lieux de lĂ . C’est comme si la mĂ©diterranĂ©e s’offrait en cadeau Ă  la Tunisie du Nord bercĂ©e des vents doux venus de l’Est. La lumiĂšre comme les eaux turquoises nous transportent Ă  l’Ă©poque punique sans aucun doute.

Mais plus au sud dans cette mĂ©diterranĂ©e berceau des civilisations d’occident et d’orient, j’ai surtout embrasser un archipel tunisien, qui m’Ă©tait inconnu. Invisible… Sur mes cartes de gĂ©ographie pourtant familiĂšres, je connaissais la Sardaigne, la Sicile, la Corse, mais Kerkennah….?

Rencontre indescriptible avec cet archipel discret, presque vierge d’une beautĂ© que seuls nos sens peuvent apprĂ©cier …aucun mot pour dĂ©crire les battements de mon cƓur quand je pose le pied sur tes terres chaudes, sablĂ©es, salĂ©es ou, quand, loin de toi Kerkennah, je m’Ă©vade en pensant Ă  cette traversĂ©e de Sfax Ă  Sidi Youssef pour rejoindre une terre qui me semble familiĂšre. Kerkennah La Magnifique transforme mon cƓur en papillon aux couleurs de ses eaux cristallines, berçant les herbes de PosĂ©idon au rythme des vagues sur les plages encore prĂ©servĂ©es de Sfenou.

Que dire de tes eaux foisonnantes, de ces marĂ©es incroyables de mĂ©diterranĂ©e qui ne sont pas enseignĂ©es Ă  l’Ă©cole française ?

A l’image de ses habitants silencieux, discrets, mon oeil perçant s’accroche Ă  ton ciel Ă©toilĂ© tout autant qu’Ă  la flamme du feu dans la nuit.

La tunisialitĂ© (concept utilisĂ© par une haute personnalitĂ© tunisienne que vous reconnaitrez sans aucun doute) c’est la recherche de consensus mais c’est aussi pour son peuple, prendre conscience de la richesse de ses terres, de ses cĂŽtes, accepter leur vulnĂ©rabilitĂ© et les prĂ©server comme les plus prĂ©cieux trĂ©sors de cet hĂ©ritage reçu de ceux qui l’ont dĂ©fendu, protĂ©gĂ© et dĂ©veloppĂ©.

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Fondateur du site, Kerkenniens dans l’ñme et passionnĂ© des iles de Kerkennah. Sans trop de chichi ni de paillettes, j’ai ouvert cet espace car depuis son origine, je souhaite pointer les beautĂ©s mais aussi les dĂ©sastres de Kerkennah. Je vous invite Ă  me suivre dans mes Ă©changes si vous le souhaitez.