shadow
Kerkennah n’est pas faite pour les touristes mais pour le voyageur d’âme
5 (100%) 1 vote
Dans cet article très court, juste pour un instant d’éternité, nous vous proposons une petite escapade dans l’archipel, celle d’un voyageur d’âme un matin d’été… Il est temps pour vous de vous poser et de prendre quelques instants pour apprécier le panorama et le paysage que vous offrent les îles de Kerkennah… Oubliez tout, le temps d’un instant, pour vous plonger dans le plus profond de vos souvenirs et savourer avec le regard candide ce paysage inoubliable et éphémère…

Escale matinale… Ô Kerkennah la magnifique

Tes silences dessinent sur l’eau des ondes parfaites dans cette lumière douce du lever bleuté du soleil.

Lever de soleil Kerkennah (Ouled Yaneg / Ouled Kacem)

Les quelques oiseaux éveillés animent le ciel aux délicates couleurs pastels. La mer en miroir semble encore endormie. Une flouka glisse sur l’horizon. Les palmiers aux palmes ébouriffées triomphantes d’une nuit étoilée veillent sur les maisons blanches. La côte sauvage d’Ouled Bou Ali est calme et sensuelle au lever du soleil …. Les étoiles si généreuses au coeur de la nuit, semblent s’incliner au rythme du soleil levant, messager d’une chaude journée.

Le chant du coq et les premiers véhicules sur la route annoncent la fin du silence de cette nuit douce et chaude. La mer libère alors ses courants. Le chant des cigales accompagne celui des oiseaux. Kerkennah se lève. il fait déjà chaud. L’odeur du café donne à cet éveil matinal une saveur d’éternité.

Et mon coeur et mes yeux fixant l’horizon solennel chuchotent…

Ne plus jamais partir…

Lever de soleil Kerkennah (Ouled Kacem)

Retrouvez les levers de soleil qui figurent sur la photothèque de Kerkenniens : Kerkennah Levers de soleil des Iles de Kerkennah, si vous avez des photographies que vous souhaitez partager n’hésitez pas à le faire en utilisant notre formulaire de contact.

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'étais un animal… Je serais invertébré au sang bleu. Ma légende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, décide de concevoir un espace de partage dédié à cet archipel méconnu de Méditerranée pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 îles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numérique, photographie, gastronomie, goût du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’héritage de mes ancêtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacité d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indépendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualité aux initiatives de développement local associatif, touristique, économique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller très loin des côtes pour cela !), mystérieux et plein d'humour, je propose aussi un riche éventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne à base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte à l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriétaire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. Wided    

    Cet article me rappelle de bon souvenirs de l’été dernier. Espérons que Kerkennah gardera son côté “sauvage” qui fait son charme.

    1. Mehdi Kachouri    

      Wided, En effet cela était exactement le but…. Merci encore pour ton commentaire 😉

  2. venus    

    Jolie prose et belles photos : un bien bel écrin pour cet archipel…

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonjour Venus,

      Le temps passe et on trouve toujours les personnes fidèles à Kerkeniens…. Merci infiniment pour ton dévouement pour Kerkennah….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *