shadow
Kerkennah, havre de mon enfance
5 (100%) 1 vote

Kerkennah, havre de mon enfance - Kerkena Kerkenniens

Une fois n’est pas coutume, voici des photos de Kerkennah accompagnĂ© d’un poĂšme sur un passage de mon enfance. Il est des fois plus simple de vous prĂ©senter simplement des photographies sur les Ăźles de Kerkennah. Mais cette fois-ci, j’avais plus envie de partager avec vous non seulement un texte mais aussi des photos prises lors de mes diffĂ©rents passages sur l’Archipel de Kerkennah.

Kerkennah, havre de mon enfance

De Mellita à Chergui leurs beautés illuminent tout mon entourage,
Elles m’inondent de leur plĂ©nitude quand mon cƓur est torturĂ©.
Mon enfance est ancrée là bas entre le rivage bordé de palmiers,
Et ces majestueuses felouques oĂč j’embarquais pour le grand large.

Kerkennah, havre de mon enfance - Photo 1

Mon regard est empli de ces visages au teint hùlé au regard bienveillant,
De ces levers et couchers de soleil qui ont abrité mes premiers baisers.
A mon oreille rĂ©sonnent encore les Ă©clats de rire de mes jeux d’enfants,
Tandis que je me rappelle les odeurs gourmandes de la cuisine de ma mémé.

Kerkennah, havre de mon enfance - Photo 2

Il est un kerkennien entre tous Ă  qui je dois pour ces Ăźles cet immense amour
L’heure est venue de lui rendre hommage et pour cet hĂ©ritage le remercier
Lui dire que je tiendrai le flambeau quand sa flamme sera Ă©teinte pour toujours
Et lui promettre que la mémoire vivante de cet archipel un jour je transmettrai.

Kerkennah, havre de mon enfance - Photo 3

J’espĂšre vous avoir emportĂ© avec moi dans cette immersion
 Prenez le temps de commenter et de partager avec vos amis, parents, cette page pour faire connaĂźtre aussi notre Ăźle Ă  d’autres personnes


A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'Ă©tais un animal
 Je serais invertĂ©brĂ© au sang bleu. Ma lĂ©gende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, dĂ©cide de concevoir un espace de partage dĂ©diĂ© Ă  cet archipel mĂ©connu de MĂ©diterranĂ©e pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 Ăźles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numĂ©rique, photographie, gastronomie, goĂ»t du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’hĂ©ritage de mes ancĂȘtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacitĂ© d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indĂ©pendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualitĂ© aux initiatives de dĂ©veloppement local associatif, touristique, Ă©conomique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller trĂšs loin des cĂŽtes pour cela !), mystĂ©rieux et plein d'humour, je propose aussi un riche Ă©ventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne Ă  base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte Ă  l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriĂ©taire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. Tahar    

    Bravo, ça touchera sûrement tous les Kerk Enniens, ainsi que les amis(e) de Kerkennah

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonjour Tahar,

      Merci pour le partage et pour le commentaire sur mon article “Kerkennah, havre de mon enfance” 😉

  2. Isabelle    

    Merci Ă  toi Mehdi
    De nous faire partager cette tranche de vie
    Ainsi que ton amour et ton ressenti
    Pour cette Ăźle, jolie
    Qui semble un vrai paradis
    À dĂ©couvrir et choyer aussi
    Afin de préserver celle -ci
    Dans son authenticitĂ© et sa simplicitĂ©, qu’elle partage avec autrui
    Qui sait apprécier son usufruit
    Sans en abĂźmer le fruit
    Qui est le cƓur de cet archipel, embelli
    GrĂące Ă  ces partages que tu fais aujourd’hui
    Pour que la pérennité de la vie
    Dans cet endroit-ci
    Garde sa beauté,sa magie
    GrĂące aux ĂȘtres qui auront contribuĂ© Ă  ceci
    ISA.B♄

    1. Mehdi Kachouri    

      Merci, Isabelle, pour ces quelques rimes qui enrichissent cette poĂ©sie….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *