shadow
Kerkennah : Histoire d’une lente asphyxie… sous l’indiffĂ©rence de tous
5 (100%) 4 votes
Kerkenniens.com vous informe depuis 7 ans de la vie merveilleuse mais aussi scandaleuse sur l’archipel. Informer pour mieux protĂ©ger ces Ăźles de Tunisie et les apprĂ©cier dans leur authenticitĂ©, telle est la vocation de kerkenniens.com. Alors lorsque d’autres partagent cette intention, au delĂ  des intĂ©rĂȘts individuels, pour un intĂ©rĂȘt supĂ©rieur, nous nous devons de relayer leur cri d’alarme comme chacun relaie ceux de kerkenniens.com. Parmi ces appels et ces tĂ©moignages nous relayons celui de Haythem El Mekki de la chaine web “les hauts parleurs”, visible sur ce lien Kerkennah : L’Ăźle des pĂȘcheurs aux mains des passeurs de migrants. En soutien de son tĂ©moignage sur “la vallĂ©e de la mort”, nous souhaitons exprimer la lente agonie de Kerkennah qui se passe aujourd’hui sous nos yeux. À partager sans modĂ©ration !

Il Ă©tait une fois Kerkennah.
Cet archipel aux mille palmiers
TrĂŽnant comme des rois
Majestueux, gardiens des terres sacrées.

Tes enfants couraient dans les sebkhas.
Leurs rires raisonnaient jusqu’à la mer,
Jusqu’au retour des floukas,
Tant attendues par tous les insulaires.

Les pĂȘches miraculeuses
Apportaient de quoi manger pour chacun
Poulpes, pataclets et mĂȘme crevettes dĂ©licieuses.
D’aucun ne mourrait de faim.

Tes eaux aux vertus miraculeuses
Soudain sont devenues des cimetiĂšres.
Autrefois cristallines bordant tes cĂŽtes sauvages et sablonneuses
Aujourd’hui, ordures en tout genre, extraction gaziĂšre et chalutiers t’asphyxient, tout entiĂšre.

Tes eaux sont rouges et noires.
Comme des messagers de l’ombre,
Elles jouent avec le désespoir.
NaufragĂ©s, pĂȘcheurs et rires des enfants sombrent.

Kerkennah que s’est il passĂ© ?
Les vagues ne jouent plus avec les poissons.
Les enfants ne rient plus dans les sebkhas, trop polluées.
Les écoles pleurent tes enfants déscolarisés.
Le regard des anciens muets se perd à l’horizon.

Comme s’ils partaient en quĂȘte du Paradis,
Ô douce Kerkennah anĂ©antie,
L’indiffĂ©rence des puissants les rend coupables de ton agonie,
Toi, authentique joyau, désormais souillé, de Tunisie.

Des exilĂ©s d’hier aux naufragĂ©s d’aujourd’hui, d’un Ă©cosystĂšme foisonnant Ă  l’invasion de crabes bleus faisant de la mer un dĂ©sert aquatique, Kerkennah est un paradis tout autant qu’un enfer sous le regard silencieux et complices des puissants. La palmeraie spontanĂ©e, “seule oasis non irriguĂ©e de Tunisie” (Ferhi, 2014) est un symbole du patrimoine kerkennien, digne d’un patrimoine mondial nous alerte sur sa lente agonie…

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'Ă©tais un animal
 Je serais invertĂ©brĂ© au sang bleu. Ma lĂ©gende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, dĂ©cide de concevoir un espace de partage dĂ©diĂ© Ă  cet archipel mĂ©connu de MĂ©diterranĂ©e pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 Ăźles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numĂ©rique, photographie, gastronomie, goĂ»t du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’hĂ©ritage de mes ancĂȘtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacitĂ© d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indĂ©pendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualitĂ© aux initiatives de dĂ©veloppement local associatif, touristique, Ă©conomique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller trĂšs loin des cĂŽtes pour cela !), mystĂ©rieux et plein d'humour, je propose aussi un riche Ă©ventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne Ă  base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte Ă  l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriĂ©taire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. sara    

    TrĂšs juste stop Ă  toute cette dĂ©gradation anarchique ouest la beautĂ© calme de l’Ăźle

    1. Mehdi Kachouri    

      Merci Sara, Malheureusement l’Homme est plus perfide et ne pense qu’Ă  son propre intĂ©rĂȘt ….

  2. Magdalena    

    tellement dommage pour cet endroit de mon enfance

    1. Mehdi Kachouri    

      En effet Magdalena, c’est un triste constat de l’Ă©tat de notre Ă©poque !

  3. Feriel    

    On hĂ©site entre pleurer ou crier la colĂšre de ce malheur pour l’archipel. mais je veux croire aussi celles et ceux qui se battent au quotidien pour ce diamant, par l’ecole, l’associatif, le patrimoine, le tourisme responsable… comme chaque goutte forme ensemble un ocĂ©an…

    1. Mehdi Kachouri    

      Tu as entiĂšrement raison Feriel, il faut y croire et continuer la lutte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *