shadow
Kerkennah la magicienne
5 (100%) 1 vote
AprĂšs vous avoir montrer le dĂ©sastre d’une pollution de pĂ©trole sur les iles de Kerkennah avec l’article Lorsque les impunis n’auront plus rien Ă  dĂ©truire
 prenons un moment pour en dĂ©couvrir la beautĂ© et faire que cette image reste avec quelques rimes qui ne sont qu’une pĂąle imitation… de ce que Kerkennah reprĂ©sente… Je vous propose de vous plonger dans ces strophes faites pour un seul amour qu’est Kerkennah… On ne remplace pas facilement Kerkennah comme ca ,-)

Kerkennah quand je suis loin de toi

je me souviens de tes prairies marines,
Quelle paix de plonger dans tes herbiers de posidonie
Quelle joie en nageant, de dĂ©guster une huitre pĂȘchĂ©e Ă  l’instant
S’émerveiller de ces coquillages aux formes insoupçonnĂ©es
Plantés comme des fleurs dans tes eaux cristallines

Kerkennah,

Je me souviens de tes plats venus de la mer,
Cuisinés par ceux qui sont amoureux de toi
Faiseurs de bonheur, gĂ©nĂ©reux Ă  cƓur
Salade de poulpe, le regard vers l’horizon
ƒufs de seiche made in Kerkennah partagĂ©s en terrasse
Couscous et tchich bel karnit aux saveurs subtiles

Kerkennah je me souviens…

Allongée dans tes eaux chaudes
A contempler tes cĂŽtes
A discuter des heures de tes beautés et de ton histoire
A pleurer de tes souffrances
Caresser le sable de tes plages bordées de palmiers
M’enivrer de ton horizon
Parsemé de floukas tranquilles
Regarder les Ă©toiles et la lune
En reflets sur la mer silencieuse
Comme si tout l’univers avait rendez-vous lĂ …

Kerkennah, loin de toi

Kerkennah, loin de toi
Dans le tumulte du superflu
Mon cƓur est une Ă©pave
Attendant les vents favorables pour rejoindre tes cĂŽtes.

Vous l’aurez compris il s’agit d’un texte Ă©crit le cƓur Ă  vif sans que les rimes ou les contraintes ne subsistent… Histoire de laisser libres la pensĂ©e et le cƓur de s’exprimer pour en dĂ©gager la puretĂ© et l’innocence d’un premier jet… Je vous propose d’en dĂ©battre et de me donner votre retour sur ce passage qui dĂ©montre un amour inconditionnel Ă  notre chĂšre ile de Kerkennah. Partagez, passez le mot et dites autour de vous que les habitants de Kerkennah son toujours accueillants et ouverts aux autres !

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'Ă©tais un animal
 Je serais invertĂ©brĂ© au sang bleu. Ma lĂ©gende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, dĂ©cide de concevoir un espace de partage dĂ©diĂ© Ă  cet archipel mĂ©connu de MĂ©diterranĂ©e pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 Ăźles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numĂ©rique, photographie, gastronomie, goĂ»t du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’hĂ©ritage de mes ancĂȘtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacitĂ© d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indĂ©pendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualitĂ© aux initiatives de dĂ©veloppement local associatif, touristique, Ă©conomique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller trĂšs loin des cĂŽtes pour cela !), mystĂ©rieux et plein d'humour, je propose aussi un riche Ă©ventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne Ă  base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte Ă  l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriĂ©taire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. CAZIER MichĂšle    

    Bonjour,
    Et merci…Vous m’ avez fait revenir des annĂ©es en arriĂšre, Ă  Kerkennah , dans ma Tunisie natale.
    Je suis bien loin , je vis dans l’ ocĂ©an Pacifique Ă  Tahiti .
    MAIS me manque l’ odeur de ma terre, les poissons de la mĂ©diterranĂ©e, la terre sĂšche et riche de mille nuances d’ ocre, d’ ocre jaune , les touffes d’ herbes parfumĂ©es, les pierres simplement, cette riche ariditĂ©.
    Mon ùme y est restée.
    Merci pour vos recettes plus fabuleuses les unes que les autres,je ne peux les rĂ©aliser ici car poissons et lĂ©gumes ou fruits n’ ont pas ce parfum.
    Je vais faire connaĂźtre votre site extraordinaire Ă  ceux de ma famille en Europe.
    J’ avais rĂ©sidĂ© au Grand HĂŽtel , et rencontrĂ© une Ă©quipe de jeunes Kerkenniens . qu mettaient au point le festival de l’ Ăźle… MichĂšle

    1. Mehdi Kachouri    

      MichÚle, Merci infiniment pour votre rétrospective sur votre séjour sur les ßles de Kerkennah. Au plaisir de vous relire, Bien cordialement, Mehdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *