shadow
Kerkenniens.com, ou le cap du “slowing down”
5 (100%) 5 votes
Un jour, je m’étais dis qu’avant la fin de 2018, je devais poster sur Kerkenniens.com, un total de 300 articles. Il fallait faire vite, court et percutant… ! Mais voilĂ , ma reprise d’études universitaires en Management des SystĂšmes d’Information est passĂ©e par là
 Ma vision a changĂ© et mon objectif aussi ! StratĂ©gie de contenu thĂ©matique fouillĂ©, qualitĂ© diffĂ©renciĂ©e, dĂ©cĂ©lĂ©ration de la production… tels sont les maitres-mots de Kerkenniens.com, plus affirmĂ©, plus serein aussi.

Êtes-vous plutît Fast-food ou Haute Gastronomie de la data ?

Lors d’une discussion familiale, deux jeunes adolescents me disaient, internet pour nous “c’est les rĂ©seaux sociaux, des images, du texte, des vidĂ©os, c’est google et les autres moteurs de recherche pour trouver tout et n’importe quoi…. internet c’est comme un grand dictionnaire en ligne, c’est avoir accĂšs Ă  un rĂ©seau de connaissances”. Et vous ? Avez-vous remarquĂ© la maniĂšre dont vous consommez le web ? Êtes-vous plutĂŽt lecture rapide, zapping, navigation d’une page Ă  l’autre, chargement alĂ©atoire d’une vidĂ©o Ă  l’autre, au grĂ© du vent des donnĂ©es qui arrivent sur l’Ă©cran ? Ou ĂȘtes-vous plutĂŽt “rĂ©seau de connaissances” ?

Dans ce large spectre de la consommation du web, chacun y trouvera sa propre fonction d’usage, allant selon moi, du cyber-marchĂ© fast-food Ă  la Haute Gastronomie de la data (cf. “Internetting : entre fast food et Haute gastronomie de la Data“, kachouri.com). Face Ă  ce constat personnel de la fonctionnalitĂ© du web, je me suis interrogĂ© sur le positionnement de kerkenniens.com et sur ce que ce site pouvait proposer. De l’idĂ©e premiĂšre, originelle, de partager ma passion de l’archipel de Kerkennah, j’ai voulu Ă  titre bĂ©nĂ©vole, proposer des articles, 300 pour ĂȘtre prĂ©cis avant la fin 2018. Tel Ă©tait mon objectif, il y a 7 ans soit en moyenne 42 articles par an ce qui correspondrait Ă  presque 1 article par semaine sur mon temps libre. Rien d’impossible me direz-vous ! J’ai ƓuvrĂ© dans ce sens sans relĂąche et puis me voilĂ  Ă  250 articles en ce mois de novembre 2018. L’objectif n’est pas atteint ! Tant mieux et je vais vous dire pourquoi ! A la quantitĂ© j’ai prĂ©fĂ©rĂ© la qualitĂ© toujours plus grande des articles sur Kerkennah. Peut-ĂȘtre l’avez-vous constatĂ©, du moins pour celles et ceux qui suivent kerkeniens.com depuis plusieurs annĂ©es. Bien sĂ»r cela ne peut se faire sans prendre le temps de travailler le contenu en scrutant les sources et leur propre fiabilitĂ©. PlutĂŽt que le liĂšvre, Kerkenniens.com opte donc pour la tortue… (normal Ă  Kerkennah c’est un animal sacrĂ© !). Question d’objectif, celui de la connaissance approfondie de l’archipel pour mettre en lumiĂšre les choix stratĂ©giques cruciaux de dĂ©veloppement durable de cette terre au milieu de la mer.

 Kerkenniens met les voiles vers la Haute Gastronomie de la DATA

Sans prĂ©tention, en toute humilitĂ© mais avec dĂ©termination, il s’agit de se poser, de ralentir, pour arriver Ă  rĂ©aliser des articles rĂ©guliĂšrement en tenant le cap, celui de vouloir partager en qualitĂ©, une passion pour un archipel, son patrimoine, ses habitants d’aujourd’hui et d’antan, son paysage sauvage, Ă  prĂ©server pour nos enfants… CrĂ©er et partager la Connaissance pour Ă©clairer les consciences, telle est ma vision de l’internetting.

Le chemin reste long et il me permet aujourd’hui d’avoir plus de recul et une envie bien claire d’alimenter Ă  mon rythme un site qui puisse rendre compte de la richesse de l’archipel de Kerkennah auquel je suis trĂšs attachĂ©. Attachement qui exige objectivitĂ© et recherche approfondie susceptible d’aborder des sujets houleux, pas toujours faciles Ă  Ă©crire ou Ă  lire (selon l’angle de vue). Ce travail est de longue haleine, un peu Ă  l’image de nos grands-mĂšres qui filaient la laine, des heures durant… c’est avec des hauts et des bas que ce cap s’annonce
 pour l’instant je vous avouerai qu’il y a plus de hauts que de bas 😉

Mais le sujet n’étant pas lĂ  il faut revenir au cƓur du partage et envisager mon prochain thĂšme de connaissance des Ăźles de Kerkennah, “le savoir de nos anciens”
 Loin de moi l’idĂ©e d’en faire un commerce, mĂȘme si beaucoup de personnes le concevraient ainsi. Mon cap ? Capitaliser et protĂ©ger ce savoir et cette connaissance pour les gĂ©nĂ©rations futures. Il est temps que nous agissions pour cette sauvegarde d’un patrimoine qui nous dĂ©passe. Comme d’autres qui le font aussi (et tant mieux si nous sommes nombreux), je vais travailler en qualitĂ© Ă  collecter et diffuser les donnĂ©es historiques, validĂ©es scientifiquement pour la mĂ©moire de nos anciens, le respect de la connaissance qu’ils ont acquise et dont on bĂ©nĂ©ficie tous aujourd’hui et avant tout, pour le plaisir de nos enfants
 Car triste est le constat que je fais du peu d’enfants, aujourd’hui, qui peut rĂȘver en se disant « je vais crĂ©er ma premiĂšre Flouka et elle sera la plus rapide de tout le village ! » Je vous invite Ă  (re) dĂ©couvrir “S’il te plaĂźt, construis-moi une flouka“.

A prĂ©sent, la finalitĂ© de Kerkenniens.com est plus affirmĂ©e (encore) plus explicite : dans ce grand marchĂ© de l’information oĂč l’ont trouve de tout, du bon comme du moins bon, de l’intox et de l’instantanĂ© sans vraiment lire, ni s’assurer de la vĂ©racitĂ© des donnĂ©es jetĂ©es en pĂąture, Kerkenniens.com s’efforce plus que jamais de proposer des articles pour apporter une haute qualitĂ© informationnelle aux lecteurs dĂ©sireux de :

  1. DĂ©couvrir un archipel peu connu, dans toutes ses facettes (et pas seulement les plus belles)
  2. TĂ©moigner de l’histoire et du patrimoine de la vie insulaire kerkennienne
  3. ProtĂ©ger un savoir qui peut se perdre si l’on n’y prend pas garde.
  4. Privilégier le slow content au snackable content
A prĂ©sent, l’objectif est de choisir des dossiers et de rĂ©diger des articles dans un rythme plus lent, pour veiller Ă  la qualitĂ© des sources, proposer une analyse fouillĂ©e afin d’assurer une valeur ajoutĂ©e que kerkenniens.com souhaite apporter aux lecteurs qui exigent une information qualitative, objective et donc durable.

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'Ă©tais un animal
 Je serais invertĂ©brĂ© au sang bleu. Ma lĂ©gende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, dĂ©cide de concevoir un espace de partage dĂ©diĂ© Ă  cet archipel mĂ©connu de MĂ©diterranĂ©e pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 Ăźles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numĂ©rique, photographie, gastronomie, goĂ»t du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’hĂ©ritage de mes ancĂȘtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacitĂ© d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indĂ©pendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualitĂ© aux initiatives de dĂ©veloppement local associatif, touristique, Ă©conomique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller trĂšs loin des cĂŽtes pour cela !), mystĂ©rieux et plein d'humour, je propose aussi un riche Ă©ventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne Ă  base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte Ă  l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriĂ©taire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. Weg    

    Que dire sinon BRAVO pour cette audace du slowing down dans cette Ă©poque du « toujours plus rapide superficiel fake et du trop »… merci kerkenniens.com pour cette bienveillance Ă  notre Ă©gard, nous, lecteurs exigeants, parfois capricieux et aveuglĂ©s ! Un beau cap ! Et vive la tortue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *