shadow
Lorsque les impunis n’auront plus rien à détruire….
5 (100%) 1 vote
Avec Hélas… la même colère que nos articles précédents, coups de gueule, Kerkennah ne meurs pas… nous vous adressons encore (une fois de trop), un cri d’alarme, un cri de détresse, un cri de désespoir pour dénoncer les actes impunis de quelques uns dont la nocivité s’abat sur tous les autres… Notre humanité plonge dans les profondeurs de l’obscurité… Prenez le temps ici de vous rappeler que l’enfer est un paradis perdu… surtout quand les impunis continuent sans crainte et sans scrupules…

Kerkennah : la marée noire sur les côtes

Imaginez une eau cristalline scintillante grâce au soleil. Imaginez une eau claire, allant et venant sur une terre de coquillages et de sable fin. Une eau si douce qui caresse les algues de posidonie riches de cet iode qui font des fruits de la mer nos plus délicieuses saveurs… Observez dans ces eaux peu profondes, avec une clarté éblouissante, les raies et les tortues, les poissons volants et le reflets des mouettes bavardes… Kerkennah est un écosystème merveilleux, dont la fragilité est à la hauteur de sa pure beauté …

Herbier de posidonie dans l'eau cristalline, Gardien de la biodiversité - Kerkennah (Tunisie)

Herbier de posidonie dans l’eau cristalline, Gardien de la biodiversité – Kerkennah (Tunisie)

Les tragiques dégâts d’une marée noire à Sidi Fredj (Kerkennah Tunisie)

Alors que dire si, maintenant, vous imaginiez le pire… Oui, imaginez un joyau discrètement… lentement… enrobé de sombres amas noirs… insidieuses masses graisseuses brillantes entrelaçant les forêts marines de posidonie, flottant en surface d’une eau devenue sombre et grasse. Voyez-vous flotter en surface ces poissons morts qui jadis volaient à vive allure comme nous aimions entendre nos grands parents nous raconter leur course folle.

Imaginez la côte de Sidi Fredj (Sidi Fraj), se transformer en terre noire vitreuse, aux reflets gris, aux teintes verdâtres et rouges. Les floukas aux coques repeintes par les pécheurs cet hiver, sont devenues des épaves noirâtres, immobiles dans une mer de pétrole, une mer étouffée…

Kerkennah archipel marée noire victime d'une marée noire jugée "non catastrophique"

Kerkennah l’asphyxiée en silence… marée noire mars 2016

Écoutez ce silence de mort… Entendez vous pleurer les pécheurs ? Qui mangera ce soir le poisson des “drinas” (nasses) devenues cimetières de poissons et de crustacés, pris au piège dans ce qu’il convient d’appeler des barils de pétrole… entendez vous ces femmes crier au massacre de la terre et de la mer ? Entendez vous monter la colère de ces habitants amoureux de leur archipel qui se meurt de la fuite de pétrole dont on dit qu’elle n’a rien de catastrophique ?
Écoutez bien… Kerkennah respire encore…. lentement, le souffle affaibli d’un poison insidieux qui enrichit quelques uns et tuent tant d’autres, à petit feu, les yeux fermés…

L’enfer s’annonce… en cette méditerranée devenue un cimetière de notre humanité…

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'étais un animal… Je serais invertébré au sang bleu. Ma légende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, décide de concevoir un espace de partage dédié à cet archipel méconnu de Méditerranée pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 îles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numérique, photographie, gastronomie, goût du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’héritage de mes ancêtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacité d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indépendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualité aux initiatives de développement local associatif, touristique, économique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller très loin des côtes pour cela !), mystérieux et plein d'humour, je propose aussi un riche éventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne à base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte à l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriétaire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. Moncef    

    Une vraie honte mais une catastrophe pour la biodiversité des îles de kerkennah.

    1. Mehdi Kachouri    

      Moncef, en effet une vraie catastrophe écologique pour Kerkennah qui reste sans un mot…

  2. Manel    

    C’est une catastrophe écologique. Il va s’en suivre une catastrophe sociale ( la mer est la première source de revenu des kerkenniens), une catastrophe sanitaire (les risques de la pollution sont bien connus), un catastrophe économique….Le pire, c’est aucune mesure de sanction ne sera prise contre ces compagnies de la mort. Ces compagnies s’enrichissent sur notre dos, et puis s’en vont, laissant derrière elles des spectacles de désolation et un avenir compromis.

    1. Mehdi Kachouri    

      Manel, tu as tout à fait raison de t’exprimer et les sanctions contre la société TPS, (Thyna Petroleum Services) ne se fera certainement pas, ou tout juste ils vont embaucher temporairement X personnes pour cacher la misère sans faire un travail de fond sur les rivages et une dépollution du site. Une action commune avec les autres associations contre les pollueurs serait intéressante. Tu en penses quoi ?

  3. Assia    

    Mais qui l’a jugée de “non catastrophique”?

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonjour Assia, tout simplement je reprends les propos de Nejib Derouiche qui a indiqué que la situation « n’est pas considérée comme catastrophique ». Voilà pourquoi mon titre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *