shadow
shadow

Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah (Kosksi bel karnit min kerkennah) - kerkenniens blog

Mais commençons par un micro cours de langue. Que signifie Kosksi bel karnit min Kerkennah? Karnit est l’appellation du poulpe, le Kosksi est tout simplement le couscous. Voici le Kosksi bel karnit min Kerkennah: Coucous aux poulpes de Kerkennah!

Suivez-nous maintenant pas à pas le long du déroulement de cette recette.

Nous ne pouvons pas vous présenter la cuisine kerkénnienne sans vous parler du couscous aux poulpes. Une recette de cuisine typique des îles de Kerkennah ? Chaque année, un festival sur l’île de Kerkennah est dédié aux poulpes (festivals des poulpes à kerkennah se déroulant généralement fin décembre)

Ingrédients pour la Recette du couscous aux poulpes de Kerkennah

Pour la recette que nous présentons sur le Couscous aux poulpes de Kerkennah nous avons utilisé un poulpe de plus de 8 Kg, il s’agit d’avoir un kilo de poulpe par personne. Dans notre cas nous étions 8 personnes.

– 8 Kg de poulpes fraîches
– Piment rouge (1 cuillère à café)
– Harissa (1 cuillère à soupe)
– Curcuma (1 cuillères à café)
– Tomate concentrée (2 cuillères à soupe)
– huile d’olive
– ail
– oignon
– sel
– poivre

Légumes du coucous aux poulpes de Kerkennah
–    8 (petite) Pommes de terre
–    0,500 kg Pois chiche
–    0,500 kg Carottes
–    0,200 kg Fèves (Fulle)
–    3 Courgettes
–    8 piments

Voici le poulpe de 8 Kg, il est fortement conseillé de battre le poulpe, il faut le faire avec un bâton spécial appelée «ghernafa» (embout triangulaire d’une palme de palmier dattier) une centaine de fois en la retournant.


Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-1Dans la marmite du couscoussier (Keskes), verser de l’huiler d’olive et faite la chauffer.
Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-2Ajouter les piments que vous aurez ouverts en y insérant du gros sel, puis les faire revenir dans l’huile d’olive.

Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-3Nous avons préparé tous les légumes pour la recette du Couscous aux poulpes de Kerkennah.
Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-4Faire revenir l’oignon émincé dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’il devienne translucide.
Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-5Ajouter y les morceaux de poulpes…
Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-6Puis ajoutez, le piment rouge (1 cuillère à cafè), l’harissa (1 cuillère à soupe), le Curcuma (1 cuillères à café) et la Tomate concentrée (2 cuillères à soupe), et laisser cuire 5 à 10 minutes.
Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-7Ajoutez les pois chiche trempés, saler, poivrer puis couvrir d’eau et laisser cuire pendant une trentaine de minutes.
Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-8Pendant que la cuisson s’opère… Prenez un verre (pour l’utiliser comme doseur) et verser le nombre de verre de couscous en fonction du nombre de personne. Puis rincer le couscous pour qu’il imbibe d’eau… l’arroser d’eau et le laisser gonfler…
Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-9Mettre ensuite les pommes de terre, les courgettes coupées en morceaux et les fèves. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que tous les ingrédients soient tendres. Nous avons utilisé de la semoule fine, mettez la semoule dans la passoire du couscoussier et la faire cuire au-dessus de la sauce pendant un quart d’heure pouvant aller jusqu’à une heure s’il s’agit de semoule de moyen calibre.

Bon appétit… avec le couscous aux poulpes de Kerkennah

Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah  photo-10

Dans un grand plat disposer les graines de couscous, arroser de sauce et mélanger doucement. Décorer avec les morceaux de poulpes, de pomme de terre, de courgette, et les piments frits. Servir le reste de sauce à part. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur cette recette Kerkennienne…

Comments

  1. Mehdi Kachouri    

    Alors qui a testé le Couscous aux poulpes de Kerkennah?

    1. BintEjjerbi    

      Bonjour,
      D’abord merci pour cette recette détaillée avec ces beaux images.
      Par contre, je me demande quand est-ce que j’ajoute l’ail, cité dans les ingrédients? et est-ce qu’il est possible d’ajouter le coriandre?
      Merci d’avance pour ton retour.

      1. Mehdi Kachouri    

        Bonjour BintEjjerbi, merci pour votre commentaire … Pour répondre a votre question l’ail un peu après les oignons … Et la coriandre quand les morceaux de poulpe ont étaient ajoute …

  2. Arnaud    

    Bonjour a tous,

    J’ai testé la recette de cuisine du couscous aux poulpes, même si au début j’étais pas très motivé et la poulpe reste pas très appétissante à première vu, après avoir enlever le côté répugnant et mis mon courage adieux main pour réaliser cette recette j’ai passe un excellent repas avec mes convives qui eux aussi on trouvé cette recette étonnante et a la fois merveilleuse à dégustation de quoi être surpris et sans hésiter à refaire très prochainement .

    Merci pour cette recette de cuisine et ses explications très détaillés de quoi nous aider à réaliser cette recette sans grande difficultés peux être une vidéo pour les explication de future recette ? Amicalement Arnaud

  3. fatma    

    bonsoir,
    Ma mère a insisté à revenir sur la page et de mettre un petit commentaire:
    Elle a trouvé cette recette facile à reproduire et elle vous remercie pour vos explications et votre partage.

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonsoir Fatma,

      Merci à votre maman pour la réalisation de cette recette de cuisine kerkennienne : Recette de cuisine: Couscous aux poulpes de Kerkennah (Kosksi bel karnit min Kerkennah), j’espère en mettre d’autre en ligne bientôt… A bientôt sur https://www.kerkenniens.com

    2. rania    

      merci pour cette recette de couscous au poulpe!c’est vraiment délicieux !

      1. Mehdi Kachouri    

        Bonjour Rania,

        Je suis content que la recette du couscous aux poulpes de kerkennah, merci en tous les cas d’avoir pris le temps d’écrire un petit mot sur Kerkenniens 😉

  4. Faten    

    Bonjour Si Mehdi

    Je suis Kerkennienne et j’ai presque honte de dire que jusqu’à ce jour, je n’ai jamais préparé le couscous aux poulpes.

    Merci pour le détail de votre recette. Je vais m’y mettre illico presto !

    J’adoooooooooooooore le poulpe. Cela va de soi………….. je suis K….

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonjour Faten,

      Dans ce cas avec plaisir de goûter a votre couscous aux poulpes … J’adore aussi le poulpe sous toutes ses formes 🙂

      Au plaisir de vous lire et encore merci pour votre commentaire 🙂

  5. Lamia    

    Qu’il a l’air bon et bien épicé ce couscous!! Personnellement je trouve que le couscous au poulpes et le couscous “belmattik” comptent parmi les meilleurs plats kerkenniens!!C’est encore plus bon lorsque la semoule est faite maison “diari”, les piments verts un peu piquants et avec de la harissa arbi” . A noter que la majorité des kerkenniennes font la semoule elles memes. Merci Mehdi de partager et faire connaitre ces recettes !

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonjour Lamia,

      En effet, il s’agit bien d’un couscous “DIARI” 😉 et surtout piquent … Merci encore pour votre commentaire 😉

  6. fayda    

    Ma mère est mehdoise et on le fait exactement de la même manière, c’est bonnnnnnnnnnn!!!!

  7. Bruno Salillas    

    Bonjour, je viens de voir un excellent reportage sur _ l’antique pêche au poulpe à la “gargoulette”_ visible en replay jusqu’au 24/10/14 sur la chaine ARTE 7 en France , mais aussi visible sur internet sur la site d’ARTE
    http://www.arte.tv/guide/fr/046439-000/360-geo
    il y a d’autres sites où il y a des vidéos dailymotion et youtube.
    J’adore le poulpe, à des tas de façons, grillés, en salade, à la chinoise, mais je ne connaissais pas au “couscous”, j’essaierai.

    Il y a 30 ans j’ai fait un grand tour en voiture en venant de Tunis en passant par les oasis de montagne et Matmata, Djerba et retour par la côte en allant voir mes parents. Mon père travaillait à la construction de silos à blé à Tunis.

    J’y suis retourné (Gabès-Tozeur) il y a 10 ans quand Jospin c’est fait étalé aux élections, malheureusement la situation actuelle fait peur aux européens et c’est un malheur pour la Tunisie, non pas que le tourisme soit toujours une bénédiction, mais cela représente un revenu pour les familles. j’aimerai passer par les iles que je ne connaissais pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *