shadow
Tourisme à Kerkennah – La journée d’un touriste Kerkennien
5 (100%) 1 vote

Lorsque je retourne sur l’archipel de Kerkennah durant mes vacances, je suis un peu comme vous, un touriste même si je suis dans ma terre natale. Laissez-moi-vous emmener dans mon univers au cours d’une journée type passée à Kerkennah. En tant que touriste à Kerkennah, vous pourrez vous en inspirer et goûter ainsi à un tourisme différent de celui présenté par les agences de voyages.

Un réveil kerkennien au lever du soleil

Mon premier plaisir quand je suis à Kerkennah est de prendre mon café sur la terrasse qui donne sur une vue majestueuse de la plage et de la mer … Mon regard se perd alors sur l’étendue d’eau tandis que résonne à mes oreilles le doux chant des oiseaux et que les premiers rayons de soleil me réchauffent timidement.

Une fois mon café pris, me voilà prêt à immortaliser de mon appareil photo un moment magique : le lever de soleil. Mon petit neveu Thomas apporte sa contribution en m’assistant (non sans lui avoir promis une glace à Ramla pour qu’il se lève de bonne heure). Thomas et moi parcourons ensuite le bord de plage avec certes peu de luminosité mais largement suffisante pour apprécier de nos yeux et de nos sens : un sable encore froid et une eau froide qui ne demande que la chaleur du soleil pour avoir son énergie … Pieds nus, nous arpentons le bord de mer et nous faisons jaillir par nos clapotements les poissons sauteurs (les mulets) qui s’échappent et prennent le large sous le regard ébahi de mon neveu.

La lumière commence à être plus précise et le soleil monte haut dans le ciel, à son allure. Nous admirons en silence ce moment grandiose. Thomas et moi savons que nous assistons à un moment unique, éphémère… Un instant dans “l’ici et le maintenant”. Le temps nous paraît flexible et l’absence de montre nous permet d’apprécier à sa juste valeur le moment présent … Après avoir pris quelques clichés, nous poursuivons notre voyage.

Tourisme à Kerkennah école primaire de Ouled Bou Ali Kerkennah

Trésors engloutis offerts par la mer aux kerkenniens

Le soleil ayant fait son apparition, nous voilà en train de rechercher au bord de l’eau des objets échoués par la marée de la nuit … Des cagettes de pêcheurs, des roseaux (pour faire une flûte ) des lampes de chalutier que nous décorerons plus tard dans la soirée … Cette découverte de trésors nous occupe toute la matinée … A mesure que nous longeons la côte, nous découvrons des objets et déchets échoués pour lesquels nous faisons appel à notre imagination pour les transformer et leur donner une deuxième vie …. Le temps a passé et à présent il faut penser au repas …

Dépêchons nous de rentrer …. Sur le chemin du retour l’eau se retire peu à peu et nous fait découvrir un banc de méduses échouées. C’est le résultat du massacre des tortues qui conduit à la prolifération des méduses … Nous prenons quelques photos et nous continuons notre route …

Tourisme à Kerkennah Ouled Bou Ali Kerkennah

Saveurs et senteurs de la marée kerkennienne

Une fois nos chlaka (claquettes, sandalettes) enfilées, nous nous dirigeons vers le centre ville ; à Ramla. Nous parcourons les étals des magasins de poissons pour acheter notre repas du midi. Selon la saison on choisira des crevettes ou des crustacés ou les poissons de la saison (toujours notre souci de conjuguer le plaisir du palais et la protection de la nature)… J’en profite pour montrer à mon neveu comment on reconnaît une seiche fraîche d’une seiche qui date de la veille voire de plusieurs jours (j’aurais sans doute l’occasion de le partager aussi avec vous dans un prochain article sur Kerkenniens.com).

Sur le chemin du retour nous rencontrons des amis, tantes, cousins avec qui nous discutons afin de prendre des nouvelles. Les kerkenniens apprécient toujours de faire un brin de causette, alors n’hésitez pas à aller vers eux. Ils auront toujours quelques minutes à vous consacrer pour échanger et parler avec vous de tout et de rien.
Il est temps de rentrer et de préparer notre poisson ou nos crustacés pour le repas. Au programme : du poison grillé au barbecue … Après le repas une sieste s’impose au vue de la chaleur torride …. (il n’y a personne dans les rues de 12 h à 16 h quand le soleil est à son apogée car il est impossible de se mouvoir vu la chaleur).

Tourisme à Kerkennah Les palmiers Kerkennah

Les joies simples de la vie à Kerkennah

Le sommeil est de qualité différente à Kerkennah. Vous le remarquerez par vous même : une heure de sommeil à kerkennah équivaut à une nuit complète tant le calme et l’air iodé sont agréables et propices à l’apaisement ….
Au réveil quoi de meilleur qu’un petit thé a la menthe avec le reste des braises du barbecue encore chaudes …. Le temps de préparer le thé et d’enfiler un maillot de bain et j’emmène la petite smala, nièces, neveux, à la conquête de la mer et de la plage qui devient un immense terrain de jeux pour eux.

Nous profitons durant quelques heures de cette eau chaude et agréable pleine d’oligo éléments …. Entre jeux et sauts dans l’eau nous scrutons les trous dans le sable à la découverte de mollusques et de différentes espèces d’escargots présents dans les sables kerkenniens…. J’explique à mes neveux le respect de ces petits êtres vivants minuscules qui ne sont pas de simples petites choses que l’on peut ramener à la maison (c’est déjà arrivé et nous nous en sommes rendu compte par l’odeur nauséabonde qui parvenait de leur chambre…).

Quand le soleil tire sa révérence

Le soleil est presque en train de finir sa course et nous voilà rentrés pour prendre une douche et repartir pour l’observation des couchers de soleil.

Le temps de se changer et nous partons déambuler, appareil photo à la main, prêts à capturer ce moment magique du coucher de soleil.

Pour faire plaisir aux enfants et comme dans la plupart des familles de kerkennah, nous regardons après les émissions sur la chaîne de télévision tunisienne.

Nous partons ensuite dans les rues de la ville à la recherche d’un plat pour le dîner. C’est le plaisir des grands et des petits que de déambuler dans la tiédeur du soir, tout en humant les bonnes odeurs des plats qui feront notre dîner. Nous en avons à chaque fois l’eau à la bouche !!
Les hanouts (vendeurs de plats cuisinés) ne manquent pas à Ramla pour trouver notre bonheur : fricassée, bricks à l’œuf, shawarma (kebab) pizzas, gâteaux… Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses….

Tourisme à Kerkennah El Ataya Kerkennah

Douceur d’une nuit étoilée à Kerkennah

Nous finissons cette journée de touristes kerkenniens par une glace au bord de la plage où nous retrouvons les amis et la famille…

La nuit arrive doucement… devant nous l’étendue sombre et calme de la mer caressant les bords de l’archipel des îles de Kerkennah… En levant les yeux au ciel, on se sent petit à la vue des milliards d’étoiles qui parent le toit du monde…

Ainsi s’achève la journée typique d’un touriste kerkennien… En espérant qu’elle vous donnera l’envie de sortir des sentiers battus et de partir à la découverte d’un tourisme différent sur l’archipel des îles de Kerkennah.

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'étais un animal… Je serais invertébré au sang bleu. Ma légende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, décide de concevoir un espace de partage dédié à cet archipel méconnu de Méditerranée pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 îles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numérique, photographie, gastronomie, goût du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’héritage de mes ancêtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacité d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indépendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualité aux initiatives de développement local associatif, touristique, économique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller très loin des côtes pour cela !), mystérieux et plein d'humour, je propose aussi un riche éventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne à base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte à l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriétaire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. Li Antilles    

    Merci pour ce témoignage doux et enveloppant ! Kerkennah crée toujours des émotions fortes !!! Il y a ceux qui sont passionnés par l’âme envoutante qu’elle dégage (dont je suis) et il y a ceux qui ne l’aime pas du tout !!! (Il y fait trop chaud ! Il n’y a pas d’ombre… les roches blessent les pieds dans l’eau… et j’en passe !!!) ! Bref Kerkennah ne séduit qu’une partie alors dite privilégiée… car grâce à sa simplicité, à son naturel ; elle nous choye en retour sans contrepartie hormis celui de la préserver !!!

  2. Michel    

    Très beau récit qui donne envie de se plonger dans cet île de kerkenna.
    Merci pour tous les précieux renseignement qui nous guide dans notre choix pour partir à la découverte de kerekenàh !
    Une futur touriste …

  3. Najib    

    Magnifique retour dans mes souvenirs et du temps qui passe ! Beau article pleins de poésie

  4. mustapha    

    tourisme et touriste pour kerkennah !!!! excellent article merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *