shadow
Une fin d’annĂ©e sous le marronnier
5 (100%) 8 vote[s]
Nous sommes au seuil d’une nouvelle annĂ©e, encore une, me direz-vous ! Et bien oui, Ă©ternel recommencement (enfin Ă©ternel, en dehors de nous du moins), rien de nouveau (sauf l’annĂ©e), pas de news intĂ©ressantes Ă  formuler en cette fin d’annĂ©e ? Avec un peu d’humour Ă©picĂ©, tel est le sujet de ce dernier article pour clore cette annĂ©e 2018 !

 Un marronnier à Kerkennah 😉

Que diriez-vous pour cette fin d’annĂ©e, de planter un marronnier parmi les palmiers de Kerkennah ? Pourquoi un marronnier au pays du Palmier-Roi ? Histoire de rire un peu ! Le marronnier est au journaliste ce que la page blanche est Ă  l’Ă©crivain… Une mĂ©taphore de spĂ©cialiste de l’information et de l’Ă©criture pour dire d’un article qu’il est sans contenu, et sans intĂ©rĂȘt. MĂ©taphore tout en dĂ©licatesse, vous l’aurez compris, que kerkenniens.com se plait Ă  inviter ici, histoire de clore, en souriant, sa publication en cette fin d’annĂ©e !

 Métaphore toute en humour !

Une plaisanterie bien sĂ»r !! Expliquons-nous : Dans le sens journalistique un marronnier signifie un article inodore, incolore, qui parle d’un Ă©vĂ©nement rĂ©current oĂč l’inattendu n’est pas de mise. Du banal, certains diront mĂȘme que le marronnier est l’arme puissante contre le manque d’inspiration. Pour nous il sera la mĂ©taphore lĂ©gĂšre pour ce dernier article de l’annĂ©e 2018 !

Nous verrons pour le premier article de 2019 ce qu’il en sera mais pour lors, nous tenons Ă  saluer une annĂ©e 2018 qui s’achĂšve, laissant pour chacun, des souvenirs heureux, des passages difficiles aussi et quoiqu’il en soit, pour chacun de nous des leçons de vie.

Bonne fin d’annĂ©e Ă  toutes et tous !

 

A propos de l'auteur...

Mehdi Kachouri

Si j'Ă©tais un animal
 Je serais invertĂ©brĂ© au sang bleu. Ma lĂ©gende dit que je navigue entre le clair, d’une intelligence hors norme, et l’obscur du Kraken. Avec mon tri-coeur kerkennien, je suis un hypersensible qui, un jour de 2009, dĂ©cide de concevoir un espace de partage dĂ©diĂ© Ă  cet archipel mĂ©connu de MĂ©diterranĂ©e pour discuter des enjeux du patrimoine des 14 Ăźles de Kerkennah aux eaux peu profondes cristallines et fragiles. Mes 8 tentacules sont autant de passions et de valeurs qui combinent technologie numĂ©rique, photographie, gastronomie, goĂ»t du partage, exigence du sens critique, inconditionnel de la faune et de la flore, respectueux de l’hĂ©ritage de mes ancĂȘtres et de l’Histoire de notre civilisation d’Europe et d'Afrique. Ma remarquable capacitĂ© d’apprentissage et d’adaptation me permet de proposer des articles indĂ©pendants, coups de coeur ou coups de gueule, sur une gamme tentaculaire de sujets, de l’actualitĂ© aux initiatives de dĂ©veloppement local associatif, touristique, Ă©conomique, politique... de l’archipel de Kerkennah. Aimant me camoufler dans les profondeurs (bien qu’à Kerkennah il faille aller trĂšs loin des cĂŽtes pour cela !), mystĂ©rieux et plein d'humour, je propose aussi un riche Ă©ventail de recettes de cuisine traditionnelle kerkennienne Ă  base notamment de poissons et de fruits de mer... mettant ainsi ma mascotte Ă  l’honneur et ma philosophie en tant que fondateur, propriĂ©taire et administrateur du site kerkenniens.com : "Essayer de toujours le faire avec le (tri)coeur » !

Comments

  1. Insaf    

    Bonne fĂȘtes de fin d’annee Ă  tous les kerkenniens

    1. Mehdi Kachouri    

      Bonne fĂȘtes Ă  vous aussi 🙂

  2. Assia    

    Quel plaisir de vous lire. Enfin! Je viens d’apprendre une nouvelle signification Ă  un de mes arbres prĂ©fĂ©rĂ©s (bien dommage qu’on lui donne ce sens, il est si noble).
    Je lis rarement, pour ne pas dire jamais, nos magazines et nos journaux (certains en ligne) la plupart du temps leurs contenus sont des ” marronniers ”

    2018 est mort vive 2019, avec l’espoir qu’elle soit meilleure pour notre pays et son peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *